Publicité

LFB – Partie 1 : Les trophées de la Rédac’

À l’entame de la dernière ligne droite de la saison, avec les PlayOffs et les PlayDowns, notre rédaction a souhaité faire le point sur la saison régulière en desservant ses trophées de la saison. Alors qu’en pensez-vous ?   

MVP française : Amel Bouderra

Nominées: Amel Bouderra – Céline Dumerc – Valériane Ayayi – Marième Badiane

C’est presque sans surprise qu’Amel Bouderra remporte ce trophée de MVP française. Lauréat la saison passée après une saison surprenante de l’ardennaise et de son équipe, la maintenant internationale française se devait de confirmer sa bonne saison. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle était au rendez-vous. Elle a même prouvé que sa sélection aux Jeux Olympiques (malgré les circonstances), sa sélection en Bleues pendant les trêves internationales, ainsi que son trophée remporté l’an passé n’étaient pas qu’un « coup de chaud ». Cette saison, elle tourne à près de 15 points et 8 passes pour 18,4 d’évals. Seul petit point noir au tableau, ses 4,6 balles perdu en moyenne. Mais avouons que lorsqu’on tente des choses, on a tendance à perdre un peu plus de ballons. L’année dernière, elle tournait à 12,3 points, 7,3 passes et 13,1 d’évals. On peut donc constater une belle progression, ainsi qu’un certaine constance pour Amel Bouderra qui a prouvé cette année qu’elle avait bel et bien l’âme d’un leader dans un effectif ou elle joue un rôle majeur. En effet, la Carolo a sortie pas moins de 9 matchs (sur 21 joués) à plus de 20 d’évaluation, dont quelques gros cartons. On peut notamment citer son match contre Basket Landes ou elle termine avec 32 points, 8 passes mais aussi 12 fautes provoqués pour 29 d’évals). C’est donc un trophée bien mérité pour la meilleur marqueuse et passeuse française du championnat.

MVP FRANÇAISE POINTS REBONDS PASSES ÉVALUATIONS CLASSEMENT
Amel Bouderra (Charleville) 14,9 3,3 7,9 18,4 1
Céline Dumerc (Basket Landes) 13,6 4,4 7 19,4 2
Valérianne Ayayi (Villeneuve) 11,2 5,4 2,8 12,2 3
Marième Badiane (Mondeville) 14,4 8,4 2,1 15,9 3

MVP étrangère : Katherine Plouffe

Nominées : Katherine Plouffe – Abby Bishop – Alina Iagupova – Clarissa Dos Santos

La course pour ce trophée était certainement l’une des plus serrée. Même si les votes se portent largement vers la nantaise Katherine Plouffe, le choix ne fut pas moins difficile. En effet, on retrouve en tête des statistiques Abby Bishop. L’australienne, meilleure marqueuse, rebondeuse et deuxième aux rebonds voit certainement ce titre lui échapper à cause du classement de son club, Tarbes, qui va lutter pour le maintient en jouant les playdowns. Tout le contraire de notre MVP étrangère de la rédaction Kahterine Plouffe. La canadienne est elle la dauphine de Bishop aux points et à l’évaluation mais c’est elle qui la devance au rebond. Avec une qualification pas forcement évidente pour Nantes au début de saison pour les playoffs, c’est donc logiquement que Katherine Plouffe remporte cette récompense. En effet, tout au long de la saison, celle-ci a littéralement porté son équipe en enchainant les double-double, avec une énorme présence offensive. La berruyère Clarissa Dos Santos n’est elle non plus pas passé loin de cette récompense après une saison plus qu’honorable du côté de Bourges.

MVP ÉTRANGÈRE POINTS REBONDS PASSES ÉVALUTIONS CLASSEMENT
Katherine Plouffe (Nantes) 19,3 10,5 2,6 23,5 1
Clarissa Dos Santos (Bourges) 13,6 7,4 1,6 15,6 2
Alina Iagupova (Villeneuve) 15,5 4,6 2,6 15,6 3
Abby Bishop (Tarbes) 19,9 10,4 1,7 22,8 4

MVP espoir : Alexia Chartereau

Nominées : Alexia Chartereau – Marième Badiane – Lisa Berkani

Tout juste sortie de l’INSEP, la MVP de l’Euro U18 2016 a eu sa chance dans un des plus prestigieux club de France, derrière deux cadors du secteurs intérieurs que sont Clarissa Dos Santos et Kayla Alexander, la jeune française n’a pas démérité. Ses stats cette saison? 6,9 points, 3,4 rebonds pour 5,7 d’évals en environ 15 minutes en moyenne. Alexia Chartereau a prouvé que l’on pouvait lui faire confiance, que cela soit en LFB ou bien encore en EuroLeague ou elle a réalisé des matchs très intéressant. On peut également noter un game high face à Angers avec 19 points en 23 minutes, 6 rebonds et 18 d’évals. La française de 19 ans à sa carrière toute tracé. Du côté des autres nominées, on retrouve les deux nordistes de Mondevile Lisa Berkani et Marième Badiane. Leaders de leur équipe, les deux jeunes internationales ont prouvés cette année qu’elles avaient les épaules pour mener une équipe. Pour Lisa Berkani, c’est une première en tant que meneuse titulaire. Après une saison du côté du BLMA avec un faible temps de jeu, la meneuse au jeu spectaculaire a montré que son jeu pouvait correspondre avec les standards de la LFB. Pour la deuxième, c’est la saison de la confirmation. Après une première saison plus que correct, la néo-lyonnaise a très clairement montré ses capacités de leader avec 14,4 points de moyenne et 16 d’évals.

MEILLEUR JEUNE POINTS REBONDS PASSES ÉVALUATIONS CLASSEMENT
Alexia Charterau (Bourges) 6,9 3,4 0,7 6,5 1
Lisa Berkani (Mondeville) 12,1 2,8 3 10 2
Marième Badiane (Mondeville) 14,4 8,4 2,1 16,1 2

Coach de l’année: Romuald Yernaux

Nominés: Valéry Demory – Romuald Yernaux – Romain Lhermitte

Pour cette saison, la rédaction a décidé de récompenser Romuald Yernaux en tant que meilleur coach de l’année. En effet, après une saison surprenante et une première qualification pour les playoffs. On en attendait beaucoup des Carolos qui s’étaient bien renforcées lors de l’intersaison. Mais avec une nouvelle formule pour les playoffs ainsi que la monté en puissance des clubs français, on ne s’attendait pas forcement à retrouver cette équipe à la deuxième place de la LFB. Finissant devant les cadors que sont Bourges, Villeneneuve ou encore Basket Landes et en allant même jouer la première place jusqu’à la fin avec le BLMA, Charleville a bel et bien confirmé. On peut également noter leur beau parcours en Coupe de France avec une qualification pour la finale après s’être défait de Montpellier (1/4) et Lyon (1/2) avant d’affronter Bourges pour 22 avril prochain. Derrière lui, on retrouve le futur coach lyonnais Valéry Demory et son club du BLMA. Premier de la saison régulière, les Championnes de France en titre devront se battre jusqu’au bout pour remporter le titre cette saison, puisque dès les demies finale, elle rencontreront Basket Landes ou Bourges en cas de victoire contre le Hainaut bien évidemment. Enfin, Romain Lhermitte termine troisième de ce classement. Qualifié pour les playoffs malgré un effectif très jeune, les rouges et blanches chercheront à aller le plus loin possible dans les playoffs afin d’engranger le plus d’expérience possible pour la saison prochaine.

COACH DE L’ANÉE BILAN BILAN VS TOP 4 CLASSEMENT DE LA SAISON CLASSEMENT
Romuald Yernaux (Charleville) 17W – 5L 2W – 4L 2ÈME 1
Valéry Demory (BLMA) 18W – 4L 5W – 1L 1ER 2
Romain Lhermitte (Mondeville) 12W – 10L 2W – 6L 6ÈME 3
Cl0_11

LFB – PARTIE 2 – LES RÉCOMPENSES DE LA RÉDAC’

 

Basket Féminin LFB, LF2

Feed NBA 24/24