Publicité

LFB – Partie 2 – Les récompenses de la rédac’

Alors que les PlayOffs et les PlayDowns ont démarré ce week-end, on continue avec nos trophées de la saison. 

Pour voir ou revoir nos récompenses Partie 1 

Recrue de l’année: Clarissa Dos Santos

Nominées: Abby Bishop – Alina Iagupova – Clarissa Dos Santos

Nouvelle catégorie que la rédaction a décidé d’intégrer, la recrue de l’année. Cette récompense est là pour récompenser la recrue s’étant le mieux adaptée à son équipe et également celle qui y a eu le plus d’influence. C’est donc Clarissa Dos Santos qui est récompensée. La berruyère, arrivée cet été en provenance de Orduspor en Turquie, a été auteure d’une belle saison. La brésilienne était clairement le pilier et le leader de cette équipe de Bourges. C’est d’ailleurs elle la meilleur marqueuse de son équipe avec ses 13,6 points, 7,4 rebonds et ses 15,6 d’évaluations. Il faudra donc retrouver une Dos Santos de haut niveau lors de ses playoffs pour que Bourges espère reconquérir le titre. Derrière elle, on retrouve l’australienne Abby Bishop. Tout simplement monumentale comme expliqué dans le précédent article, la tarbaise, arrivée en début de saison pour renforcer une équipe de Tarbes en manque de taille à l’intérieur, se retrouve encore une fois devancée dans la course au trophée de MVP. Devancée par Katherine Plouffe dans celui de la meilleur étrangère, elle est cette fois ci dauphine de la brésilienne. Enfin, en troisième position, on retrouve Alina Iagupova. L’ukranienne au physique hors-norme paye son irrégularité cette saison. En effet, Iagupova était capable du meilleur (27 pts contre Nice et Basket Landes ou encore 25 et 23 contre Lyon et Nantes) comme du pire (7 pts contre Mondeville, 8 contre Bourges et le Hainaut). Frédéric Dusart l’avait lui même annoncé, il préfère voir une Iagupova à 10 points à tout les matchs plutôt qu’un coup une pointe à 20 et derrière plus rien.

 MEILLEUR RECRUE  POINTS  REBONDS  PASSES  ÉVALUATIONS  CLASSEMENT
 Clarissa Dos Santos (Bourges)  13,6  7,2  1,7  15,7  1
 Abby Bischop (Tarbes)  19,4  10,1  1,7  22  2
 Alina Iagupova (Villeneuve)  15,3  4,6  2,7  15,6  3

Meilleur progression: Marième Badiane

Nominées: Katherine Plouffe – Marième Badiane – Lisa Berkani – Amel Bouderra

Encore une nouvelle catégorie, celle de la meilleur progression (ou MIP pour les anglophones). C’est sans surprise que l’on retrouve Marièe Badiane récompensée par ce titre. Dans une très jeune équipe de Mondeville, elle a su tirer son épingle du jeu pour devenir la leader de son équipe. Comme vu précédemment, la néo-lyonnaise a très largement contribué à la qualification de son équipe pour les playoffs. Dans cette récompense, on retrouve également la MVP étrangère Katherine Plouffe. La canadienne a vu ses stats augmenter en flèche, doublant sa moyenne de points (de 10,4 à 19,3) et d’évaluation (de 11,9 à 24,1). Avec un effectif comportant seulement 7 joueuses pros, c’est clairement grâce à son apport offensif que les nantaises sont aujourd’hui en playoffs. Enfin, on retrouve en troisième position à égalité Lisa Berkani et Amel Bouderra. Pour la première, on la retrouve dans la même situation que sa coéquipière en club. Sa première saison en tant que titulaire a montré que la jeune internationale a le niveau pour jouer en LFB. Tâche à elle de confirmer la saison prochaine. Pour la seconde, MVP française l’an passé, ses stats ont également augmenté dans toute les catégories (points, passes et évaluations).

 MEILLEUR PROGRESSION  POINTS  REBONDS  PASSES  EVALUATIONS  CLASSEMENT
 Marième Badiane (Mondeville)  14,5 – (9,7)  8,4 – (6,4)  2 – (0,7)  16,4 – (8,2)  1
 Katherine Plouffe (Nantes)  19,4 – (10,4)  10,4 – (7,4)  2,5 – (1,3)  24 – (11,9)  2
 Lisa Berkani (Mondeville)  12,5 – (4,4)  2,8 – (1,4)  2,9 – (1,4)  10,3 – (2,7)  3
 Amel Bouderra (Charleville)  14,7 – (12,3)  3,5 – (3,4)  7,8 – (7,3)  17,8 – (13,1)  3

(Statistiques de la saison précédente entre parenthèse)

Récompenses collectives

Équipe surprise : Charleville

Nominées: Charleville – Mondeville – Nantes

Cette saison, nous avons aussi décidé de récompenser certaines équipes pour leur beau parcours. Pour la première récompense, nous avons décider de désigner l’équipe surprise de l’année. C’est donc à Charleville que l’équipe de la rédaction a décidé de décerner ce titre. Qualifié l’an dernier pour la première fois de leur histoire en playoffs en terminant 4ème lors de la dernière journée, les joueuses de Romuald Yernaux ont cette saison montré que le club des Ardennes est devenu une place forte en France. Leader du championnat pendant un certain temps, les Flammes ont laissé leur première place leur échapper après la défaite face au BLMA. le désormais leader, pour terminer à la deuxième place de la saison régulière. On pourra noter que le club emmené par Amel Bouderra devance certains cadors que sont Bourges, Basket Landes ou encore Villeneuve d’Ascq. De quoi espérer bien figurer en playoffs avec des espoirs de titre? En tout cas les Carolos nous ont prouvé cette saison qu’elles en avaient les moyens, notamment dans leur Arena. Mondeville et Nantes étaient les deux autres clubs nominés pour cette récompense. Pour le premier, c’est une surprise de le retrouver aussi haut dans le classement. Avec un des effectifs les plus jeunes de la ligue emmené notamment par Lisa Berkani (20 ans) et Marième Badiane (22 ans), le club normand a surpris tout le monde en accrochant cette 6ème place à l’issue de la saison régulière. Elles ont notamment réussi à accrocher quelques grosse équipe (comme Charleville, défaite 90-94) et même à en battre certaines  (Basket Landes par 2 fois). Preuve que l’USOM est un club qui aime les défis et qui ne faudra pas sous-estimer lors de ces playoffs. Pour Nantes, la qualification n’était pas forcement espérée non plus au début de la saison. Avec un effectif composé de seulement 7 (ou 8) pros complété par des jeunes du centre de formation, les Déferlantes ont réussi une très belle saison. Emmené par le duo Katherine Plouffe/Marget Skuballa, les nantaise essayeront de donner leur maximum pour accrocher Charleville, leur adversaire lors de ces quarts de final des Playoffs, malgré la blessure de cette dernière jusqu’à la fin de la saison.

 ÉQUIPE SURPRISE  BILAN  CLASSEMENT SAISON RÉGULIÈRE  CLASSEMENT
 Charleville  17V – 5D  2ÈME  1
 Mondeville  12V – 10D  6ÈME  2
 Nantes  10V – 12D  7ÈME  3

Meilleur progression : Mondeville

Nominées: Mondeville – Hainaut

Nous avons également décidé de récompenser l’équipe ayant le plus progressé lors de cette saison. Et c’est l’USOM qui remporte ce trophée. Les filles de Romain Lhermitte on comme expliqué auparavant réussi une très belle saison. En finissant à la 6ème place, les coéquipière de KB Sharp ont montré tout leur talent. Elles vont essayer  de donner le plus de fil à retordre à l’ESBVA lors de ces playoffs. Pour la saison prochaine, la tâche ne s’annonce pas des plus simples. Après Marine Johannes l’an dernier, c’est KB Sharp qui va cette fois ci rejoindre le Tango Bourges Basket et c’est une grosse perte pour le club normand. La meneuse, internationale française, était la leader de cette équipe. Avec plus de 10 ans d’expérience dans le championnat français, elle était là pour apporter son savoir à ce jeune groupe. De plus, Marième Badiane a elle aussi annoncé son départ pour Lyon. La leader offensive de cette équipe manquera beaucoup la saison prochaine. Tâche à Romain Lhermitte d’effectuer le meilleur recrutement possible pour combler ces départs et continuer de viser toujours plus haut avec pourquoi pas une qualification pour une coupe européenne dans les saisons qui arrivent.

 MEILLEUR PROGRESSION  BILAN  SAISON DERNIÈRE  CLASSEMENT  SAISON DERNIÈRE  CLASSEMENT
 Mondeville  12V – 10D  10V – 16D  6ÈME  9ÈME  1
 Hainaut  10V – 12D  10V – 16D  8ÈME  10ÈME  2
Basket Féminin LFB, LF2

En direct : toute l'actu NBA