NBA – Media Day : Stephen Curry « Je ne veux pas revivre le drame de l’année dernière »

OAKLAND, CA – APRIL 13: Stephen Curry #30 of the Golden State Warriors gestures in the first half against the Memphis Grizzlies during the game at ORACLE Arena on April 13, 2016 in Oakland, California. (Photo by Thearon W. Henderson/Getty Images) ORG XMIT: 575731937 ORIG FILE ID: 521050022

En ce grand jour béni des Finals, Parlons NBA vous propose d’écouter les media day des joueurs des Cleveland Cavaliers et des Golden State Warriors, dernier joueur pour patienter avant le début du carnage : Stephen « Baby Face » Curry.

En tant que sniper, le double MVP a été questionné sur les bonnes performances que réalise Kevin Love.

« Il est toujours au bon endroit, au bon moment. Il a de bonnes capacités de catch&shoot. Pour un grand comme lui il a également de bons dribbles. En tant que tireur à 3 points c’est sûr qu’une telle constance derrière l’arc force le respect […] il va souvent avoir Draymond sur le dos mais aussi toutes nos rotations, donc y’a sans doute moyen de pouvoir le verrouiller. »

Etant donné que beaucoup de joueurs ont confessé avoir eu l’honneur de pouvoir contacter Kobe Bryant pour prendre un peu de son talent, il était intéressant de voir si Stephen Curry avait eu contact également avec le quintuple champion NBA.

« Non je n’ai pas eu la chance d’avoir le support de Kobe moi. Dans le fond ce n’est pas très grave car le seul apport dont j’ai besoin est celui de ceux qui sont là depuis cette aventure, le staff etc. »

Le meneur semble beaucoup plus posé et mature sur cette saison, sur ce qu’il lui est arrivé lors du Game 7.

« Nous sommes beaucoup plus concentrés, tous ensemble, personne ne veut revivre ce qu’il s’est passé l’année dernière, je ne veux pas revivre ce que j’ai eu à vivre lors de ces dernières Finals […] d’octobre à décembre il a fallu qu’on se mette d’accord et qu’on apprenne à coexister avec Kevin Durant, mais tous les ajustements sont bons désormais […] Il a fallu qu’on apprenne à ne pas se plaindre lorsqu’on joue deux minutes de moins, pour rester plus frais physiquement et mieux appréhender les étapes à suivre… »

Draymond Green avait mentionné que KD se mettait beaucoup de pression peut-être plus du coup que les autres, mais qui de mieux que le visage de la franchise pour en parler.

« Draymond a dit ça ? Je ne sais pas, je ne suis pas tellement d’accord, on a tous de la pression, on a tous quelque chose à prouver, KD a déjà été en Finals avant, bien avant nous, ça peut aider mais nous sommes tous dans le même bateau, tout le monde doit être prêt. »

 

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=411nT3lX69w]

NBA 24/24

Toute l'actu NBA