NBA – Magic et Julius Erving pensent que leurs équipes auraient battu Golden State

FILE – In this Nov. 21, 2008 file photo, basketball legend turned entrepreneur Magic Johnson tours the Sports Museum of America in New York. A group that includes former Lakers star Magic Johnson and longtime baseball executive Stan Kasten agreed Tuesday, March 27, 2012 to buy the Los Angeles Dodgers from Frank McCourt for $2 billion. (AP Photo/Seth Wenig, File)

Les Warriors ont beau rouler sur les playoffs et être à un match d’un 16-0 historique, certaines des plus grandes légendes du jeu ne sont pas vraiment impressionnées. Les derniers en date, et pas des moindres : Magic Johnson et Julius Erving.

C’est le meneur des Lakers qui avait ouvert le bal en début de semaine. Présent aux côtés de Pat Riley à un évènement à Los Angeles, Magic n’a pas hésité quand on lui a demandé qui gagnerait entre ses Lakers et les Warriors :

« On gagnerait. On les sweeperait probablement. Ils manquent de taille. »

Et quand Pat Riley intervient pour ajouter : « essayez de mettre un de leurs joueurs sur Kareem Abdul-Jabbar », un Magic amusé renchérit : « Zaza ? Je suis désolé ».

Interrogé sur ces critiques, Draymond Green a joué l’apaisement :

« Pour commencer, le jeu a beaucoup changé. De nos jours, si tu ne peux pas shooter à trois points, tu es une faiblesse pour ton équipe. Ce n’était pas le cas avant. Tout a changé. Ils étaient excellents à leur époque, nous le sommes dans la notre. Respectons ça »

Ca n’a pas suffi à calmer les ardeurs de Julius Erving, qui en a remis une couche. Invité d’ESPN, le Docteur, qui avait mené ses Sixers au titre en sweepant les Lakers et en ne perdant qu’un match en 1983, a donné un avis similaire :

« Quand vous avez une équipe composée comme la notre à l’époque… On pouvait jouer lent, on pouvait jouer rapide. Moses Malone était si dominant. J’ai des visions de lui en train d’attraper un rebond [contre Golden State] et faire un coast to coast »

Voilà qui va contribuer à alimenter l’éternel débat. Les Warriors ont, semble-t-il, encore beaucoup à prouver aux yeux de certaines légendes.

 

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA