NBA – Gregg Popovich freine Tony Parker

Avec près de deux mois d’avance sur les temps de passage de sa rééducation, Tony Parker visait un retour au mois de novembre. C’était sans compter sur Gregg Popovich.

S’il y a bien un coach connu pour prendre soin de la santé de ses joueurs dans la ligue, c’est Gregg Popovich. Le coach des Spurs est en effet le spécialiste des mises au repos préventives, et il ne précipite jamais le retour des blessés à la compétition. Il ne fera pas exception à la règle pour Tony Parker, quoiqu’en pense le joueur français, qui confiait d’ailleurs s’y attendre un peu. Le génie serbe voit en effet son joueur revenir en décembre, mais pas avant. Il est malgré tout satisfait :

« Je me disais tout le temps qu’il ne serait pas de retour avant janvier, où par là. Mais il se pourrait bien qu’il soit prêt dès décembre. Il est vraiment bien revenu »

Tony Parker devra donc prendre son mal en patience pendant encore deux mois minimum. Notre TP national a eu le feu vert des médecins pour courir et shooter, mais n’a toujours pas participé à des exercices impliquant du contact (« dans un mois environ », précise Pop).

Le Français a suivi un programme de rééducation très intense, tant au niveau du physique que des à-côtés comme la nutrition, ce qui lui a valu les compliments du patron :

« Il a vraiment travaillé dur tout l’été. Je ne l’ai jamais vu autant travailler à la salle depuis qu’il est ici. On l’a toujours un peu poussé dans ce sens, mais cette année c’est un monstre à la salle »

Un comportement pas surprenant de la part de Tony Parker, quand on sait qu’il a annoncé vouloir revenir au sommet de sa forme malgré les sceptiques :

« Quand je reviendrai, je veux vraiment revenir. A mon niveau des playoffs. Pas jouer un match, en rater trois, en re-jouer un… »

La belle histoire de Tony Parker en NBA ne semble donc pas finie, et on ne peut que s’en réjouir. Il n’y a plus qu’à prôner la patience, pour lui comme pour nous, en attendant de le revoir fouler le parquet avec son éternel numéro 9 dans le dos.

NBA 24/24

Toute l'actu NBA