Publicité

LFB – Récap’ J4 : Charleville se fait peur, Bourges et Montpellier cartonnent, Tarbes confirme

Les semaines s’enchainent, les matchs également, et ce samedi marquait déjà la quatrième journée de championnat. Alors que Lyon et Nice sont en mauvaises postures, leurs déplacements s’annonçaient compliqués. En revanche, pour les clubs engagés en EuroLeague, sur le papier, les choses s’annonçaient plus aisées. Mais la pratique réserve parfois bien des surprises… Retour sur cette nouvelle journée de LFB. 

Nantes Rezé 45 – 93 Bourges

Après l’accroc en Euroleague face à Prague, les berruyères souhaitaient repartir du bon pied lors de son déplacement à Nantes pour préparer au mieux la rencontre de mercredi à Braine. Le début de match est à l’avantage des visiteuses, qui mènent 4 à 10 après 5 minutes. Margret Skuballa donne le ton pour ramener son équipe tout près, mais les Tango gardent clairement le cap. Le score à la fin du premier quart temps est net, Bourges est devant ; 14 à 21. Les joueuses d’Olivier Lafargue gardent leur emprise sur le match et le rouleau compresseur se met en ordre de marche. Elles mènent de 20 unités au milieu de ce deuxième quart-temps. Malgré l’omnisprésence de la Canadienne-Nantaise Nayo Raincock Ekunwe (7 rebonds en 12 minutes de jeu), le NRB prend l’eau, et est mené de 29 points à la pause.
La suite du match n’est qu’une formalité, le troisième quart temps est remporté 13 à 18 par les berruyères qui gèrent leur avance et déroulent. En fin de match, les coéquipières de Sarah Michel enfoncent le clou et s’imposent dans les grandes largeurs 45 à 93. Marine Johannes est clairement la MVP de ce match avec 20 points (3/3 à 2 pts, 4/6 à 3 pts), 2 rebonds et 2 passes désicives pour 22 d’évaluation. Coté Nantais, Nayo Raincock-Ekunwe a limité les dégâts avec 16 points et 18 rebonds (ah quand même ! :o).

Mondeville 72 – 95 Lattes Montpellier

Ce soir le BLMA se déplaçait en terres Normandes. Après le revers de mercredi en Espagne (64-34 contre Salamanque), les Lattoises voulaient la victoire à tout prix !
Elles débutent cette rencontre parfaitement la rencontre, le trio Giorgia Sottana / Ewelina Kobryn / Courtney Hurt ne laisse aucune à leur adversaire du soir. Kim Gaucher, trop esseulée en attaque ne parvient pas à ramener Mondeville au score. Montpellier mène 20 à 27 après dix minutes de jeu. Au début du second quart-temps, elles conservent leur avance, le fait gonffler et les locales sont dépassées 30 à 49 après 12 minutes de jeu. La suite du quart-temps est maîtrisée et les deux équipes se séparent sur le score de 32 à 51 à la fin de la première mis-temps.
Du retour des vestiaires, Lattes-Montpellier prend le large et accusera même une avance de 23 points, 51-74. Dans les 10 dernières minutes, les Gazelles ne laisseront aucune chance aux Nordistes de revenir dans la rencontre, victoire 72 à 95. L’italienne Giorgia Sottana finit meilleure marqueuse du match avec 27 points (et quel pourcentage aux tirs… 10-13 à 2pts – 4/5 à 3 pts), 4 rebonds et 4 passes décisives. Courtney Hurt termine en double double avec 15 points et 10 rebonds. Du côté de Mondeville, Kim Gaucher termine la rencontre avec 15 points, 5 rebonds et 1 passe décisive.

Tarbes 87 – 54 Hainaut Basket

Après leur victoire en Eurocup, les Amandinoises se déplaçaient dans le sud, et plus précisément à Tarbes. Le début de rencontre est plutôt équilibré mais les visiteuses prennent une petite avance après 5 minutes de jeu (8-13). Adja Konteh fait le show et permet aux Tarbaises de revenir, d’être à égalité et même de passer devant 22-18 après 10 minutes. Mais le Hainaut n’abdique pas et débute bien le deuxième quart, et grâce à Egle Sulciute, elles passent devant (24-25). Les locales se rebiffent, et terminent le quart temps comme le précédent. Elles sont devant à la pause, d’une courte tête 40-38.
Au retour des vestiaires, l’intensité évolue, les locales passent un 12 à 3 au Hainaut pour prendre plus de dix points d’avance. Le reste du quart temps est équilibré, les équipes se rendent coup pour coup. Mais les tarbaises mènent de 13 unités avant les 10 dernières minutes. Le duo Adja Konteh-Tima Pouye donne le tournis aux green Girls et les joueuses Tarbaises prennent le large. Après une seconde mi-temps de qualité et maitrisée par les locales, elles s’imposent nettement 87-54. En sortie de banc, Tima Pouye réalise un match plus qu’honorable et complet avec 17 points, 6 rebonds et 5 passes décisives. Adja Konteh aura quant à elle était inarrêtable (20 points à 76% de réussite aux shoots). Pour le Hainaut, la capitaine Laura Garcia a limité les dégâts avec 10 points, 4 rebonds et 5 passes.

Villeneuve d’Ascq 79 – 66 Nice

Après le départ de Joyce Cousseins-Smith pour des raisons personnelles, Nice se déplaçait en position de faiblesse chez l’un des deux seul invaincu de la saison, Villeneuve d’Ascq. Pourtant, c’est bel et bien Nice qui démarre le mieux le match… À plusieurs reprises, le club du Sud-Est prend 3 points d’avances mais les Guerrières n’abdiquent pas, elles reviennent au score et passent devant. Les 3 points s’enchainent, 5 tirs longues distances sont alignés, Jo Leedham (14 points à la mi-temps, 16 en fin de match) est en feu (elle en enchaine 3 rien qu’à son compte) et cela ne laisse aucune chance à Nice qui encaisse un 16 à 2 qui semble à ce moment ci du match, déjà fatidique ! (26 à 12 à la fin du premier quart-temps). Nice ne baisse pas les bras, et fera pendant une longue partie du second quart-temps jeu égal avec Villeneuve d’Ascq. Malgré cela, au moment de rejoindre les vestiaires, l’écart s’accentue et les Guerrières mènent 46 à 27.
Bien que Nice, porté par une très grande Géraldine Robert (24 points et 9 rebonds), remporte le troisième quart-temps 17 à 20, l’écart semble trop important pour revenir dans la partie… (63-47 ; 30′). Pour les 10 dernières minutes, le scénario se répète, Nice remporte le quart-temps de 3 points mais s’incline malheureusement 79 à 66. Johannah Leedham aura réalisé un match plein pour Villeneuve en compilant 16 points, 7 rebonds et 5 interceptions.

Charleville Mézière 73 – 66 La Roche Vendée

Ce samedi soir, ce sont deux équipes aux dynamiques totalement différentes qui s’affrontaient à la Caisse d’Épargne Aréna. D’un côté Charleville, qui après des débuts un peu poussifs a semble-t-il trouvé son allure de croisière. De l’autre, la Roche Vendée qui connaît des débuts un peu difficile en Ligue Féminine. En ce début de match, la Roche imprime un bon rythme et même un très bon rythme. À 2 minutes de la fin du premier quart, le promu est même devant : 11-14. La Roche va continuer sur sa lancée, Johanna Tayeau termine en trombe cette première reprise et met la Roche sur de bons rails : 11 à 22 à la fin du premier quart. Dans le deuxième quart, le promu ne lâche pas la pression et les Flammes font toujours la course derrière. À la pause les locales sont toujours menées : 27-40.
Finalement c’est Amel Bouderra qui a coup de trois points va ramener son équipe. À 10 minutes de la fin du match, les deux équipes sont à égalité : 53-53. Mais à l’image du 3ème quart, la dynamique est du côté des Carolos qui s’imposent finalement 73-66. Du coté des stats, Amel Bouderra a réalisé un gros match avec 25 unités à son compteur (et 4 passes décisives pour 3 interceptions). Renée Montgomery termine avec 13 points pour son premier match avec les Flammes. Pour la Roche, Milicia Ivanovic termine meilleure marqueuse de son équipe avec 18 points.

Basket Landes 61 – 58 Lyon

Après deux défaites d’affilés, Lyon souhaitait se relancer des ce week-end. Mais la tâche ne s’annonçait pas facile dans les terres du Sud-Ouest, avec les absences sur blessures de Mélanie Plust (genou) et Djéné Diawarra (doigt). Pour preuve, dès le début de match, Basket Landes semble prendre le dessus sur son adversaire en menant très rapidement 5 à 2. Un 6 à 0 donnent même très rapidement 10 points d’avance aux locales (16-6 ; 7’30). Haley Peters (17 points, 6 rebonds et 4 passes décisives) essaie tant bien que mal de relancer Lyon, mais à la fin du premier quart-temps, Basket Landes mène 20 à 12. Les joueuses de Valéry Demory continuent sur leur lancée, reviennent à 3 points (21-18 ; 11’15), mais s’en suivent plusieurs minutes sans le moindre panier inscrit par les deux équipes. Bien que les locales gardent pendant quelques minutes leur avance, Paoline Salagnac met un coup d’accélérateur dans les dernières minutes avant la mi-temps, enchaine 8 points et Lyon rentre aux vestiaires avec 1 point d’avance (28-29).
À la reprise, Basket Landes monte en intensité pour se relancer, un résultat sans appel avec un 7 à 2 imposé. Les locales peuvent compter sur l’omniprésence offensive de Queralt Casas (14 points, 6 rebonds et 3 passes décisives) pour maintenir ce niveau d’intensité et reprendre en main le match. (19-11 sur le quart-temps ; 47-40 à l’entame de l’ultime reprise). Bis repetita au dernier quart, Lyon se relance et remporte le quart-temps. Ingrid Tanqueray marque un 3 points crucial à 8 secondes de la fin, qui permet à Lyon de revenir à 3 unités… Les dernières secondes se jouent sur la ligne des lancers francs, le panier se conclut sur un Lay-up Lyonnais. Malheureusement pour ces dernières, l’écart fait pas les Landaises au courant du troisième aura eu raison du résultat. Basket Landes l’emporte 61 à 58 et offre une belle victoire en guise de cadeau d’anniversaire à son intérieure Cierra Bravard.

En direct : toute l'actu NBA