Publicité

NBA – Preview 2017-2018 : Les Suns, une éclipse bien difficile à éclairer

Nous offrant une saison littéralement catastrophique en tout point vue (24 victoires pour 58 défaites) mais complètement attendue, les Suns ont misé sur l’avenir et surtout sur la jeunesse. En compagnie de Devin Booker, Marquese Chriss et maintenant de Josh Jackson récemment drafté et d’un Eric Bledsoe qui fait figure de « leader », Phoenix a pour objectif de jouer la continuité afin de créer une certaine cohésion sur les années à venir. Ne tournons pas autour du pot, la saison 2017-2018 s’annonce toute aussi mauvaise que la précédente mais de bonnes choses entourent tout de même la franchise. 


L’effectif.

Arrivées : Alec Peters – Josh Jackson (Draft) – Davon Reed (Draft) – Mike James (Panathinaïkos).

Départs : Léandro Barbosa.

5 majeurs possible : Eric Bledsoe – Devin Booker – Josh Jackson – Marquese Chriss – Tyson Chandler

La saison. 

L’intersaison a été bien calme et pas besoin d’être Einstein pour comprendre que les Suns misent exclusivement sur la jeunesse. Forcément avec un peu de recul et de logique on peut facilement comprendre à quel point il sera difficile pour la franchise de proposer un jeu propre et bien léché. Manquant cruellement de vétéran afin d’encadrer les jeunes pépites de l’Ouest, il faudra s’armer de patience avant de voir un Devin Booker capable de prendre le jeu à son compte. Niveau coaching, Earl Watson ne fait pas l’unanimité, bien au contraire. A 38 ans, Watson est l’un des coachs les plus jeunes de la NBA et malheureusement cela se fait ressentir sur le parquet. Défensivement parlant, ce dernier n’a rien crée voire pire et son envie de vouloir faire jouer Tyson Chandler et Alex Len ensemble en deuxième partie de saison était tout bonnement incompréhensible. Un coaching bien trop brouillon qui amène à se poser des questions sur la voie que veut prendre la direction à ce sujet. Un dernier point noir vient s’ajouter : le banc. Composé majoritairement de jeunes joueurs le banc est bien trop faible et inexpérimenté pour pouvoir être un support solide en cas de problème dans le 5 majeur.

Si on peut facilement lister les points négatifs, quelques points positifs surviennent aussi. Premier point, l’acquisition de Josh Jackson. Rapide, athlétique et capable de mettre dedans, le rookie semble déjà prêt pour la NBA actuelle et pourrait même directement aider les Suns dès la première saison. Second point, Devin Booker, le rayon de soleil de l’Arizona. Talent indéniable dans le scoring, son jeu est encore trop unidimensionnel et une question plane autour de lui : « Peut-il devenir le franchise player dont rêve Phoenix ?« . Pour le moment non, ceci étant dit, il est en constante progression depuis sa première année rookie et montre quelques progrès au niveau de la création et des rebonds. Avec une défense légère voire inexistante, il sera impératif pour le joueur de prendre au sérieux ce domaine qui reste primordial autant pour le coté individuel que collectif.

Vient s’ajouter à ça l’apport d’Eric Bledsoe au sein de l’effectif. Avec 22 points, 5 rebonds et 6 passes décisives de moyenne, mini-Lebron n’est peut être pas le franchise player rêvé mais il est capable de faire le job non seulement en attaque mais aussi en défense. Il est sans conteste le leader de cette équipe et tiendra très bien les rênes en attendant.

La saison sera longue, même très longue mais l’avenir commence à se tracer petit à petit à Phoenix.

Le joueur à suivre : Devin Booker. Comme dit précédemment, sa progression est fulgurante (13,8 points de moyenne en 2016 contre 22,1 points de moyenne en 2017) et la jeune pépite de l’Arizona n’attend qu’à exploser. Rentrant dans sa 3ème année qui est généralement synonyme de saison charnière, l’arrière des Suns devra prouver qu’il est capable de step-up et d’agrandir son panel de jeu qui est pour le moment bien trop concentré sur l’attaque.

Objectif de la saison : Le bas du classement. Attendu surtout sur l’évolution de ses jeunes talents, Phoenix n’est absolument pas de taille pour rivaliser avec les autres monstre de la conférence Ouest.

Pronostic de Parlons Basket : 14 ème de la conférence Ouest.

En direct : toute l'actu NBA