NBA – Joel Embiid cimente sa place de MVP du trash-talking

Malgré la défaite des 76ers dans un match palpitant qui a vu 3 prolongations, Joel Embiid s’est distingué. Par son jeu, d’abord, en compilant 34 points, 8 rebonds et 6 passes décisives en 49 minutes sur le parquet, mais aussi par son fameux trash-talking…

Peu de monde arrive à la cheville du pivot de Philadelphie en terme de provocations en tous genres sur les terrain. Hier, Joel Embiid s’est surpassé à plusieurs reprises, notamment avec Carmelo Anthony. Après un panier réussi sur la tête de Melo, The Process est venu chauffer l’ancien joueur des Knicks, qui n’a que moyennement apprécié.

Interrogé après le match sur cette altercation, Joel Embiid est resté droit dans ses bottes :

« Il m’a dit « fais pas ça avec moi » ou quelque chose comme ça, et j’étais genre « gros, tu vas rien faire du tout ». Je ne me rappelle pas la dernière fois que quelqu’un a vraiment mis un coup de poing dans cette ligue, donc je ne m’inquiète pas »

Joel Embiid oublie peut-être que Carmelo Anthony est une des raisons pour lesquelles il n’y a justement plus de bagarres en NBA. Melo a perdu 650.000 dollars de salaire et a été suspendu 15 matchs en 2006 pour avoir mis une droite à Marcus Camby, dans ce qui reste la dernière grosse bagarre de la ligue à ce jour. Cela n’a malgré tout pas empêché les deux hommes de jouer dur, comme le montre cette séquence :

Quoiqu’il en soit, Embiid ne s’en est pas arrêté à ses provocations envers Melo, puisqu’après l’expulsion de Steven Adams pour 6 fautes, il a dit au revoir au pivot du Thunder à sa manière.

Malheureusement pour Joel Embiid, ce troll lui est revenu dans la face à la toute fin du match. Après la victoire du Thunder dans ce match éreintant, Russell Westbrook n’avait pas oublié et n’a pas manqué de renvoyer la pareille au pivot des Sixers…

Tout cela a (évidemment) donné lieu à des réactions en zone mixte, où un Westbrook agacé a expliqué son geste, tandis que Joel Embiid a continué a envoyé des piques envers le MVP en titre :

« J’ai dit à Embiid de rentrer chez lui. Il était là à provoquer quand Steven [Adams] a pris sa 6ème faute, et ça n’était pas nécessaire. Donc maintenant ils ont perdu et il rentre chez lui » – Russell Westbrook

« Westbrook m’a dit de rentrer chez moi, mais chez moi, c’est ici. Ils ont gagné le match et bravo à eux, mais le gars a shooté à 10 sur 33… Moi aussi j’aurais aimé tirer 33 fois, on aurait eu une meilleure chance de gagner » – Joel Embiid

Une certaine tension qui a contribué à faire de ce match l’un des plus plaisants de la saison. On a hâte de voir les deux équipes croiser le fer de nouveau dans un petit plus d’un mois. Ce sera le 29 janvier dans l’Oklahoma…

 

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA