Des rumeurs montent dans les couloirs de la NBA, se préparant à vivre une nouvelle trade deadline le 8 février prochain. Et il y a notamment celle concernant les Pelicans et les Celtics à propos d’Anthony Davis. 

Pourtant le All-Star précise rapidement qu’il en est hors de question comme le rapporte Adrian Wojnarowksi (ESPN). En effet, AD ne souhaite qu’une chose : que la sauce prenne à New Orleans et veut par là tenter de rapporter une certaine gloire à sa franchise. Actuellement sixièmes de leur conférence, les Pelicans tentent de résister aux attaques des équipes en dessous d’eux au tableau.

Malgré tout, Wojnarowski ajoute à juste titre qu’il faudra « un changement radical » si les Pelicans veulent tenter un trade pour Davis, mais aussi pour re-signer DeMarcus Cousins, pivot et ami proche de Davis. A la tête de 27,2 points, 10,6 rebonds et 2,1 contres par match à 56% au tir, le tout en 36 minutes de moyenne, le mono-sourcil le plus célèbre de la ligue reste un atout plus qu’important dans une équipe et nul doute qu’une fois son nom sur le marché des transferts, les offres pleuvront.

Encore sous contrat jusqu’en 2020 avec une Player Option lors de la saison 2020-21, Anthony Davis a du temps devant lui chez les Pelicans, tant qu’eux-même souhaitent le garder dans leurs rangs. Un trade afin de le voir sous le maillot des Celtics en cette fin de saison semble donc corrompu.

Source : The Bleacher Report