Jour de Saint-Valentin, jour de Champions League ? Pour nous, les yeux étaient plutôt rivés sur les qualifications de l’EuroBasket Women 2019 et plus précisément sur les Bleues. La France rencontre ce soir la Finlande. Après son revers face à la Slovénie samedi (65-68), il faut que l’équipe se reprenne. La Finlande quant à elle n’a toujours pas de victoire dans ce groupe et même si sur le papier ça parait difficile surtout connaissant le score du match aller. En effet, la France s’était très lourdement imposé en Finlande 44 à 103, mais dans le sport, rien est joué d’avance. Retour sur cette rencontre.

Bien que le premier ballon soit Finlandais, la première tentative est manquée et le premier panier du match est inscrit par Sandrine Gruda. Plus intense, les Bleues prennent bien en main ce début de rencontre et montrent un tout autre visage que celui vue samedi en Slovénie. Très rapidement, les locales mènent 6 à 2 (1’15). Le collectif français déroule, après 4 minutes de jeu, 4 joueuses du 5 majeurs ont déjà inscrit un panier. Sandrine Gruda est en feu, tout lui réussit. Les Finlandaises sont tout simplement dépassées, les françaises jouent bien, elles proprement et mènent déjà de 11 unités après 7 minutes de jeu (18-6). Un 14 à 0 est finalement imposé par les Bleues, avant qu’Evota Iskola ne stoppe la série (22-8 ; 8’20). Plus aucun panier n’est inscrit en fin de quart-temps et les tricolores mènent 22 à 8 après 10 minutes de jeu. Le second quart démarre sur un panier des Finlandaises qui n’ont pas dis leur dernier mots. Mais dans ce match, rien ne semble pouvoir arrêter l’équipe de France, deux paniers coup sur coup, et voilà que l’écart atteint les 16 points par l’intermédiaire d’Alexia Chartereau (26-10 ; 12′). La Finlande tente tout, des rotations sont notamment effectuées, mais rien ne change, les visiteuses sont toujours à la peine. Sandrine Gruda est en pleine forme, après 15 minutes de jeu, elle a déjà inscrit 15 points et l’écart continue de se creuser (32-16 ; 14’10). Alix Duchet, quelques secondes après sa rentrée en jeu pour sa première sélection délivre une superbe passe décisive, ainsi après 7 minutes de jeu dans ce second-quart, la France mène très largement 40 à 18. Les Bleues déroulent face à une équipe de Finlande dépassée. Seules Awak Kuier et Annika Holopainen arrivent un tant soit peu à sortir leur épingle du jeu. À la mi-temps, 21 points séparent déjà les deux formations et on à du mal à voir comment les visiteuses pourront renverser la situation (44-23).

Pour démarrer la seconde mi-temps, la France démarre pied au plancher. Plus en rythme, les Bleues continuent d’étouffer la Finlande qui souffre ce soir. Un trois points de Marine Johannes impose un 7 à 0 pour les locales, mais la série ne s’arrête pas là… La Finlande ne parvient à trouver la ligne de mire, il faut attendre 6 minutes pour voir le premier panier des visiteuses rentrer, mettant fin à une série de 22 à 0 en faveur des tricolores. Les Bleues remportent le quart-temps 23 à 6 et débutent sereinement les dix dernières minutes (67-29). L’ultime quart-temps est une balade de santé pour les Bleues qui déroulent. Le staff fait de nombreuses rotations, toutes les joueuses apportent. Le duo Romane Bernies / Diandra Tchatchouang fait des éclat à la mi quart-temps. Elles sont présentent dans tous les secteurs de jeu, en défense, aux rebonds, à la passe mais également au scoring (89-37 ; 37′). La France remporte le quart-temps 23 à 11 et s’impose 90 à 40. En difficulté aux rebonds samedi dernier, les Bleues auront rectifié la ligne ce soir en remportant le duel 45 à 27. Sandrine Gruda, omniprésente dans le secteur offensif termine la rencontre avec un carton offensif de 27 points avec un superbe 12/16 aux shoots, 4 rebonds et 4 passes décisives.