Europe – Draft : Ces 5 européens en route vers la NBA ?!

La fin de saison approche, le mois de juin aussi. Les jeunes joueurs annoncent petit à petit leur candidature à la Draft NBA. On vous propose 5 européens qui pourraient/devraient être appelés dans quelques mois sur le podium du Barclays Center.

Le continent européen est de plus en plus représenté au sein de la grande ligue (64 joueurs au début de la saison). Une nouvelle fois, ils seront nombreux à tenter leur chance de l’autre côté de l’atlantique pour réaliser leur rêve américain. Si Luka Doncic semble promis à un top 5 et même au first pick, on vous propose 5 autres européens qui vont se présenter à la draft NBA.

Elie Okobo (France, 20 ans, 1m90, Pau-Lacq-Orthez) : Le nouveau phénomène made in Béarn. Le Bordelais réalise une excellente saison avec Pau en tournant à 13 points, 2.6 rebonds, 4.3 passes, 1 interception et 12.9 d’évaluation en 27 matches de Jeep Élite. Son match référence ? 30 points (5/7 longue distance), 4 rebonds, 8 passes, 1 interception, 1 contre et 35 d’éval contre l’Élan Chalon. Le gaucher semble à son aise dans notre championnat. Fort sur pick-and-roll et doté d’un bon shoot, il a su répondre aux attentes et prendre ses responsabilités. Ambitieux, Okobo pense même être l’un des meilleurs meneurs de cette prochaine cuvée (qui compte Trae Young ou Collin Sexton). Annoncé au début du second tour, le français tentera sa chance dès cet été en commençant par des workouts après sa saison en France.

Dzanan Musa (Bosnie, 18 ans, 2m06, Cedevita Zagreb) : Le très jeune joueur du Cedevita Zagreb vient d’être élu meilleur jeune de l’Eurocup. Dans cette compétition, il tournait à 10.5 points (56.9% à 2 points, 36.4% à 3 points), 3.2 rebonds, presque 1 passe et 10.8 d’évaluation. Encore jeune (il aura 19 ans le 8 mai prochain) et avec un physique encore frêle, il ne paraît pas encore tout à fait prêt. Cependant, il est l’un des plus gros prospects que l’Europe compte dans ses rangs. De quoi être appelé le 22 juin prochain ? Peut-être. Certains clubs pourraient tenter le paris de le sélectionner afin de s’assurer les droits du joueur, tout en le laissant grandir encore quelques temps en Europe. Il est tout de même annoncé au premier tour selon certaines mock draft. Une pépite assurément !

https://youtu.be/-uMBgJ5mLQs

Goga Bitadze (Géorgie, 18 ans, 2m11, MegaBemax) : Si vous n’avez pas encore entendu parler de cet intérieur, prenez 5 minutes pour regarder ses highlights sur Youtube. 2m11, 113 kilos, un bon jeu au poste, un footwork déjà efficace et une mobilité très intéressante. Le joueur du MegaBemax, « club laboratoire » de Serbie, prend le même chemin qu’un certain… Nikola Jokic dans sa trajectoire et à Jusuf Nurkic dans le style. Cette saison, le géorgien tournait à 11.8 points, 6.9 rebonds, 1 passe, 2.1 contres pour 14.4 d’évaluation en 22 matches d’Adriatic League. Il doit encore progresser dans certains domaines (physique, défense sur pick-and-roll…) mais pourrait vite trouver preneur, probablement au second tour. Il a participé à quatre rencontres de qualification à la Coupe du Monde avec la Géorgie pour 8.3 points, 5 rebonds, 1.5 contres pour 6 d’évaluation.

https://youtu.be/dRPHWWwG2Zg

Rodions Kurucs (Lettonie, 20 ans, 2m06, FC Barcelone) : La saison passée, il avait retiré son nom de la draft au dernier moment. Cette année, il n’a participé qu’à une vingtaine de rencontres avec le Barça dont 12 avec la réserve en LEB Gold (2ème division espagnole) à cause d’une blessure. Malgré ça, les scouts NBA n’ont pas laissé le letton de côté. S’il réussit à revenir à son niveau, ses qualités athlétiques et sa taille peuvent lui ouvrir les portes de la grande ligue.

https://youtu.be/AEzWg9G3A8M

Arnoldas Kulboka (Lituanie, 20 ans, 2m05, Capo d’Orlando) : Le lituanien voulait du temps de jeu et des responsabilités, il s’est donc exilé en Italie, au Capo d’Orlando qui mise sur la jeunesse (24 ans de moyenne d’âge).  Cette saison, il tournait à 10.3 points, 5 rebonds, 1.1 passes et 11.3 d’évaluation de moyenne en Basketball Champions League. Il s’est notamment distingué avec un double-double contre Gaziantep (18 points, 10 rebonds, 4 passes). Une gâchette en puissance qui représente le futur du basket lituanien.

Mentions : Isaac Bonga (Allemagne, Francfort), Vassilis Charalampopoulos (Grèce, Panathinaïkos).

Rien ne peut affirmer que ces joueurs trouveront une place dans un effectif NBA au mois de juin, mais le talent est là. L’Europe envoie de nombreux joueurs saisons après saisons qui deviennent, par la suite, des éléments essentiels dans leurs équipes (Jokic, Nurkic, Porzingis, Antetokounmpo…). Derrière le génial Luka Doncic, d’autres peuvent suivre la tendance et devenir des bons joueurs en NBA. Wait and see !

 

Europe France / Europe

Toute l'actu NBA