NBA – Gregg Popovich serait totalement contre un trade de Kawhi Leonard aux Lakers

L’ailier des Spurs est au coeur des rumeurs de trades et serait ciblé par plusieurs équipes, dont les Lakers. Une destination qui ne conviendrait pas du tout à Popovich en cas de départ de sa star.

Kawhi Leonard est un joueur très mystérieux. Et sa situation l’est tout autant. Depuis quelques mois, son cas interpelle. Blessé ? En froid avec sa direction ? En froid avec ses coéquipiers ? Sur le départ ? Tout ou presque a déjà été entendu à son sujet.

Ciblé par plusieurs équipes dont les Lakers, « The Claw » pourrait très vite se retrouver au coeur d’une entreprise de séduction menée par Magic Johnson. Rappelons que le joueur arrive en fin de contrat à l’été 2020 avec une dernière année en player option, et nul doute que l’idée de son départ ne doit pas réjouir Popovich tant son importance est prouvée dans l’effectif des Spurs. Et encore moins s’il devait rejoindre L.A. Selon Mark Heisler du OC Register, Pop serait totalement opposé à renforcer un éventuel concurrent à l’Ouest, et surtout pas les Lakers !

C’est l’une des règles capitales de Popovich de ne pas aider les rivaux de la Conférence Ouest, encore moins un possédant la tradition et les ressources des Lakers. Popovich ne dit presque jamais de mal sur une autre équipe, mais il est devenu fou en 2008 quand Memphis a tradé Pau Gasol aux Lakers post-Shaquille O’Neal, les envoyant vers trois finales consécutives et deux titres.

En février 2008, Pau Gasol, alors aux Memphis Grizzlies, est échangé en compagnie d’un tour de draft contre son propre frère et trois autres joueurs modestes dont Kwame Brown pour meilleure monnaie d’échange. Une bouchée de pain à l’époque pour acquérir l’un des intérieurs les plus doués de la ligue, puisque personne n’imaginait Marc Gasol devenir le joueur qu’il est devenu par la suite. Un trade étonnant qui avait fait sortir Popovich de ses gonds suite à l’échange :

Ce qu’ils ont fait à Memphis dépasse l’entendement. J’aurais juste aimé faire partie d’un comité qui supervise les trades NBA. J’aimerais m’élire moi-même dans ce comité. J’aurais voté non à ce trade.

Quelques années plus tard, les Lakers connaîtront réellement ce sort avec l’arrivée avortée de Chris Paul, mais c’est encore une autre histoire. Le coach des Spurs a donc encore cette période dominée par les Lakers en travers de la gorge, et ne compte pas faire l’erreur de renforcer un éventuel adversaire direct pour les saisons à venir. Ce qui réduit donc les chances de voir Kawhi être échangé sur la côte Ouest, et d’autant plus aux Lakers, sans doute le plus grand rival des Spurs sous l’ère Popovich.

Actuellement dans une période difficile et absent du banc de touche, Pop’ compte bien remettre en route la machine texane à son retour et ne pas faire de cadeaux à ses adversaires. C’est de bonne guerre !

 

NBA 24/24 San Antonio Spurs

Les dernières actualités