BCL – L’AS Monaco chute en finale face à l’AEK Athènes

Pour la première finale européenne du club, les Monégasques ont malheureusement dû s’incliner sur le score de 100-94 face à l’AEK Athènes sur le parquet des grecs.

Favoris de cette Champions League pour une grande partie des observateurs, les Monégasques ont très mal débuté leur finale face aux hôtes du Final Four. Menés rapidement 11-2 dans une ambiance de feu, ils n’ont finalement jamais su prendre les devants sur l’ensemble du match.

Malgré quelques runs permettant de réduire l’écart, dont un dans le troisième quart-temps pour revenir à un petit point (60-59), la Roca Team n’a pas montré assez de solidité défensive pour espérer s’imposer, comme en témoigne le score final. Malgré la bonne gestion du cas Manny Harris, élu MVP de la compétition, qui n’a pas pu s’exprimer comme il en a l’habitude (9 points, 10 rebonds), Mike Green (19 points) et Kevin Porter (16 points en sortie de banc) ont pris les choses en main pour s’assurer du scoring de l’AEK.

Côté monégasque, Sergii Gladyr (18 points) a longtemps fait espérer ses coéquipiers, en les ramenant notamment à 3 points des grecs grâce à une interception suivi du layup à 30 secondes de la fin. Le manqué de D.J. Cooper à 3 points et la perte de balle cruelle sur une remise en jeu entre ce dernier et Gerald Robinson condamneront finalement l’ASM à une défaite somme toute logique.

Le capitaine Amara Sy, assez maladroit sur la soirée (2/7 au tir), avouera sa frustration du déroulement de la rencontre à l’issue de celle-ci au micro de Canal+Sport.

« On n’a pas su imposer notre rythme défensivement. 100 points, c’est beaucoup trop. Ils ont été en grande réussite. On n’est pas loin, mais on sait que ce n’est pas la philosophie qu’on doit adopter, surtout pour une finale. Il fallait les ralentir pour ne pas qu’ils s’enflamment dans cette salle, et malheureusement on n’a pas réussi. Cela va être dur de s’en remettre… On voulait ramener un trophée européen pour le basket français. Mais il faut se remobiliser pour les playoffs. »

Objectif majeur de la saison des hommes de Zvezdan Mitrovic, la Champions League est donc désormais à oublier. Comme le rappelle Amara Sy, il faudra maintenant à la Roca Team se préparer pour les playoffs à venir en championnat, pour espérer ne pas terminer l’année sans trophée.

À lire également : Hollis Thompson quitte l’Olympiakos

Publicité

Dernières actualités