Jeep® ÉLITE – Le CSP Limoges répond aux propos de Bozidar Maljkovic

Le club limougeaud a pris compte des déclarations de son ancien coach et lui a répondu par le biais d’un communiqué cinglant du Président du directoire du CSP.

La tension monte entre Limoges et son coach mythique Bozidar Maljkovic. Ce dernier, qui avait permis au CSP de remporter l’Euroleague en 1993, est revenu hier dans les colonnes de l’Équipe sur la gestion actuelle du club, dont il suit toujours parcours et les résultats, avec beaucoup de virulence, jugeant que les nouveaux dirigeants manquaient d’ambition.

Indirectement visé, le Président du directoire Youri Verieras a tenu à adresser et poster un communiqué pour répondre à Maljkovic sur le site internet du CSP, se montrant tout d’abord très atteint par les propos du technicien serbe.

« C’est avec beaucoup de tristesse que j’ai pris connaissance des propos de Bozidar Maljkovic dans les colonnes du journal l’Equipe du 17 mai 2018. Je parle de tristesse car le Limoges CSP a toujours eu, et aura toujours (ce qui ne semble pas réciproque), un grand respect pour ce que Monsieur Maljkovic a fait avec le Limoges CSP. »

Le dirigeant limougeaud a par la suite fait part de son étonnement et de son incompréhension autour du jugement de l’actuel Président du Comité Olympique Serbe.

« C’est parce que nous respectons profondément ce fait que j’ai décidé de sortir de ma réserve et de réagir à des propos que j’estime totalement injustes et sans fondement à l’égard du Limoges CSP, ses équipes dirigeantes et la #CSPNation toute entière. […]

Olivier Bourgain, directeur sportif du Limoges CSP, fait un travail de fond remarquable depuis qu’il est arrivé. Je ne laisserai personne dire le contraire. »

Youri Verieras est également revenu, non sans virulence à son tour, sur les années où Bozidar Miljkovic représentait les couleurs du CSP.

« Des larmes (de crocodile) pour nos choix de joueurs ? Monsieur Maljkovic, vous dites “pleurer” face aux recrutements faits par le Limoges CSP. Vous n’êtes pourtant pas connu pour vos excès d’émotivité lacrymale. […]

[Olivier Bourgain] a d’ailleurs atteint l’ensemble des objectifs que le club s’était fixé en début de saison en amenant l’équipe en Top 16 européen, la qualifiant pour la Leaders Cup à la mi saison, et la qualifiant pour les Playoffs du Championnat de France qui plus est à la quatrième place. Le tout en partant d’une feuille blanche où tout était à reconstruire sur les cendres des années fastes dont vous avez profitées allègrement Monsieur Maljkovic. Des années qui ont d’ailleurs coûté très cher au Limoges CSP qui a bien failli ne pas s’en remettre si Frédéric Forte, lui, n’avait pas eu l’affection et l’engagement que vous n’avez pas su témoigner pour tout reconstruire à une époque où le club ne semblait intéresser ni vous, ni Richard Dacoury ou Yann Bonato qui vous accompagnent dans vos élans romanesques. »

Le communiqué se termine enfin sur une nouvelle marque de respect de la part du Président du directoire à l’ancien coach limougeaud.

Reste à espérer pour les fans du CSP que cet échange de déclarations entre les deux partis n’ait aucun impact sur le moral des joueurs et sur leur parcours dans les Playoffs, qui débutent dès mardi prochain.

[amazon_link asins=’B077FYGRDR,B077FVDD8P,B076JLSL3Y’ template=’ProductCarousel’ store=’parlonsbasket-21′ marketplace=’FR’ link_id=’23dffade-5a8d-11e8-8320-35bdf2edaeef’]

À lire également : Louis Campbell débarque au Fos Provence Basket !

France / Europe Jeep Elite

Les dernières actualités