Publicité

NBA – Quand Boston frôlait l’irréparable pour Justise Winslow

Si malgré quelques difficultés Boston se place parmi les meilleures équipes à l’Est cette saison, le destin aurait pu être différent en 2015 si les Hornets avaient accepté une certaine offre… Flashback.

Avec Jayson Tatum, Terry Rozier ou encore Jaylen Brown, les Celtics semblent avoir un brillant futur, et ce malgré une saison 2018-2019 contrastée. Depuis de nombreuses années, Danny Ainge a réussi plusieurs jolis coups qui permettent aujourd’hui à sa franchise de revenir sur le devant de la scène, du moins dans la conférence Est.

Pourtant en 2015, le visage de cette équipe aurait pu littéralement basculer. Dans le podcast de Zach Lowe, Bill Simmons y raconte une histoire assez étonnante. En 2015, Boston était prêt à lâcher six picks, dont quatre provenant d’un premier tour pour remonter à la Draft et obtenir le neuvième choix des Hornets. Car à l’époque, les Celtics avaient une intuition sur Justise Winslow.

A lire également : Le meilleur Big 3 de chaque franchise avec les joueurs draftés

Je sais que les Pistons ont refusé. que ce soit le 8, 9, 10, ils ont tous refusé l’offre. Mais ils n’en parleront pas car ils voulaient Stanley Johnson.

Le 9ème pick était donc pour Charlotte. Jordan n’a pas vraiment su quoi faire, il a donc refusé également. Ils ont passé leur tour sur ces 4 choix qui sont aujourd’hui Jaylen Brown. L’autre aurait été Terry Rozier.

Et alors vient le 10ème choix. Ils ont appelé Pat Riley, il a juste rigolé puis raccroché le téléphone. Riley était un peu « non, je prends Justise Winslow. On se voit plus tard ».

Boston n’avait donc pas forcément eu la meilleure intuition du monde en voulant Justise Winslow, qui sans être horrible, connait un progression limitée depuis 2015 : 6.4 points, puis 10.9, 7.8 et enfin 12.7 sur le dernier exercice. Mais heureusement pour les Celtics, la mission a échoué.

A l’inverse, et par la suite, la franchise utilisera ses picks pour choisir Terry Rozier en 16ème position en 2015, mais également R.J. Hunter en 28ème. En 2016, les Celtics choisiront Jaylen Brown (3ème), Guerschon Yabusele (16ème), Ante Zizic (23ème) et enfin Jayson Tatum (3ème) en 2017. Et à date, on connait les apports ainsi que le potentiel de certains gars, notamment Tatum.

D’après Simmons, Miami et Detroit auraient donc reçu la même offre, sans donner suite. On imagine que les franchises regrettent amèrement ce choix.

Mais aussi : Les pires choix de Draft de chaque franchise (Part. 1)

Miami Heat NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA