Jeep Élite – Playoffs : Monaco – Pau-Lacq-Orthez et Limoges-Dijon pour clôturer cette phase aller du premier tour des Playoffs 2018…

Après les démonstrations offertes par Villeurbanne (81-68 sur le parquet du Mans) et Strasbourg (83-56 face à Nanterre) ce mardi soir, il est à présent temps pour quatre nouvelles équipes de faire leur entrée en piste. Monaco, Pau, Limoges et Dijon font leur arrivée dans ces Playoffs 2018, ce mercredi soir. Aperçu des enjeux de ces deux quarts-de-finale que sont Monaco-Pau-Lacq-Orthez et Limoges-Dijon.

Monaco vs Pau-Lacq-Orthez (19h)

Sur la même dynamique depuis 3 saisons (vainqueur de la Leaders Cup et première place au classement), les Monégasques n’ont pourtant jamais soulevé le trophée de champion de France. Réalisant une saison similaire à l’année dernière, où leur aventure en Champions League s’est de nouveau scellée sur une défaite au Final Four (demi-finale l’année dernière, finale cette saison), les hommes de Zvezdan Mitrovic peuvent craindre que l’histoire se répète encore cette année. Mais cette saison pourrait être la bonne au vu de l’effectif de la Principauté : un poste 1 premium avec un duo Aaron Craft-D.J Cooper prolifique, des armes offensives redoutables (meilleure attaque du championnat) comme Gerald Robinson ou Sergii Gladyr et une défense en béton armé grâce, notamment, à l’énorme apport de Bangaly Fofana dans la peinture et Craft sur les meneurs adverses, constituent les principaux atouts des Monégasques pour, enfin, déjouer la malédiction.

Du côté de Pau-Lacq-Orthez, la joie de s’être qualifié pour la troisième fois consécutive en Playoffs prime. En effet, les Palois solidifient leur statut de « grande équipe » malgré une saison en demi-teinte. Une première partie décevante (7 victoires – 10 défaites) qui a coûté la place à Serge Crevecoeur en février dernier. Son successeur, Laurent Vila, a su renouer avec la victoire afin de se qualifier jusqu’au bout du suspens et d’arracher cette 8ème place. Menés par un trio de tête efficace (Okobo, Horton et Dowe comptabilisent 36,3 points de moyenne), l’Élan béarnais peut espérer faire tomber l’ogre monégasque comme il avait réussi à le faire durant la 32ème journée grâce à une victoire sur le fil (85-86).

Au niveau des confrontations cette saison, les deux équipes se sont rendues coup pour coup (1-1). Cette série s’annonce donc extrêmement intéressante…

 

Limoges vs Dijon (20h50)

Après avoir décroché l’avantage du terrain lors de la dernière journée face à Nanterre (82-80), si important pour une équipe limougeaude incroyablement dominante dans sa salle de Beaublanc (15 victoires-2 défaites), les hommes de Kyle Milling espèrent donc rejoindre les demi-finales grâce à leur public. 4ème à la fin de la saison régulière, Limoges compte bien s’appuyer sur son trio français (Jaiteh-Howard-Bouteille : 30,5 points ; 14,3 rebonds de moyenne à eux trois) pour faire chuter une équipe dijonnaise partageant le même bilan et plus motivée que jamais.

En effet, les joueurs de Laurent Legname connaissent une véritable ascension depuis l’arrivée de David Holston (12 victoires en 17 rencontres). L’Américain tourne à 9,9 points, 5,6 passes décisives et 12,9 d’évaluation de moyenne en seulement 17 matchs sous le maillot de la JDA. Bien aidé par l’ancien manceau Ryan Pearson (13,7 points de moyenne) et Rion Brown (12,5 points de moyenne), l’effectif dijonnais part confiant mais pas au top de sa forme. La cause ? La perte de Jacques Alingue, 10ème évaluation de Jeep® Élite, pour 6 à 8 mois (rupture du tendon d’Achille). Le Français est logiquement indisponible pour la totalité des Playoffs. Cela est un véritable coup dur pour la JDA.

Une qualification s’annonce donc compliquée pour les Dijonnais car prendre un match aux Limougeauds à Beaublanc relève de l’exploit, surtout en période de Playoffs. Au niveau des confrontations, nous avons une égalité parfaite (1-1).

 

Ces deux confrontations sont à retrouver en direct, gratuitement, sur la chaîne YouTube de SFR Sport. De quoi profiter pleinement de ces rencontres à forts enjeux…

 

[amazon_link asins=’B076DCC5BZ,B076C4919W,B077GBJ1SL,B076T5G9NT’ template=’ProductCarousel’ store=’parlonsbasket-21′ marketplace=’FR’ link_id=’ff88bdd5-5ea0-11e8-9c21-eb6b9794c2eb’]

Par Tom Vannier

Feed NBA 24/24