Auteur d’un match historique avec l’Elan Béarnais contre Monaco hier soir, le jeune meneur a suscité beaucoup d’engouement venant de ses coéquipiers, de ses adversaires ou des réseaux sociaux.

Elie Okobo était inarrêtable sur le parquet de la Roca Team hier soir. Exceptionnel durant la totalité de la rencontre, il a totalisé 44 points à 12/17 au tir dont un 8/11 à longue distance. Une performance qui rentre dans l’histoire du basket français, puisqu’il est devenu le meilleur marqueur sur un match de Jeep® ÉLITE. De quoi engendrer de nombreuses réactions à l’issue du match, en commençant par son entraîneur Laurent Vila :

« Comme on n’a pas réussi à jouer collectivement, Elie a pris les tirs à son compte, réussi ses drives et fait de bonnes passes. Heureusement qu’il était là, bien épaulé par Alain, car Monaco ne nous a pas laissé le soin de développer notre collectif. »

Son coéquipier Alain Koffi a de son côté rapidement compris qu’Okobo était dans un grand soir pour réaliser une performance d’anthologie.

« On a vu qu’il avait la main chaude et on sait que dans ces cas là il est prêt pour prendre les tirs. C’est bien tombé car il n’y avait pas beaucoup de gars en réussite ce soir et je pense même qu’il aurait pu en prendre plus et marquer 50 points. »

Si l’AS Monaco s’est imposé sur le fil (99-97), ses adversaires ont tous ont reconnu que le jeune français leur a mené la vie dure. En effet, Elie Okobo s’est amusé face à Aaron Craft, pourtant élu meilleur défenseur de la saison en Jeep® ÉLITE. Le capitaine de la Roca Team Amara Sy estime que joueur de Pau a déjà le talent nécessaire pour évoluer outre-Atlantique :

« Okobo a été époustouflant. Il a sa place en NBA, bien sûr. Ce soir il nous a massacré. Il a failli gagner le match à lui tout seul. J’espère que c’est un avertissement sans frais. On a été très mauvais en défense. Heureusement, on a réussi à garder la tête froide sur la fin. »

Sur Twitter, cette performance historique a fait réagir de nombreux journalistes américains spécialisés dans la Draft. A l’image de Kevin O’Connor, journaliste au Ringer ou de Jonathan Givony pour ESPN.

Les 44 points inscrits par Elie Okobo dans ce premier tour des playoffs de Jeep® ÉLITE ont marqué les esprits. Avec un tel match, sa cote pour la prochaine Draft devrait monter et il sera observé de près par les scouts NBA. Avec le deuxième match de la série à jouer devant son public samedi, il sera très attendu et tentera de porter l’Elan Béarnais vers la victoire. 

[amazon_link asins=’B076T5G9NT,B076VH6MVX,0201390604′ template=’ProductCarousel’ store=’parlonsbasket-21′ marketplace=’FR’ link_id=’2da5f214-5f5c-11e8-9d00-e17e5bb4f35d’]

A lire également : Régis Boissié devient le coach de Cholet

A propos de l'auteur

Etudiant en journalisme, je suis de près le basket depuis plusieurs années et principalement la NBA. Grand fan des Rockets, de James Harden et sa barbe mythique, sans oublier Eric "Splash" Gordon.