Qui du Mans ou de l’ASVEL rejoindra le carré final de ces Playoffs 2018 et sera opposé à la SIG, tombeur de Nanterre ? Nous aurons la réponse ce soir (18h30), au terme du Match 3 entre les Manceaux et les Villeurbannais.

1-1, la balle au centre. Jusqu’à présent, le 3ème et le 6ème de saison régulière ont décrochés une victoire à l’extérieur chacun. Pour Lyon-Villeurbanne, ce fut lors du Match 1, en terre mancelle, où les hommes de T.J Parker avaient su profiter de l’absence prématurée du pilier manceau Youssoupha Fall, touché au genou, pour s’imposer avec la manière (68-81). Emmenés par un grand Justin Harper (17 points, 9 rebonds et 4 passes décisives), les protégés de Tony Parker avaient alors plongé dans le doute l’effectif sarthois.

Mais c’est sans compter sur la hargne mancelle qui va déstabiliser l’ASVEL, à l’Astroballe. En effet, guidé par le retour de Fall (16 points, 8 rebonds et 21 d’évaluation), le MSB a tapé du poing sur la table pour forcer les Villeurbannais à jouer un troisième match décisif à Antarés. Avec un Chris Lofton en feu (20 points à 6/11 à 3 points), Le Mans remporte le Match 2 (67-72).

Pour ce match d’appui, les Sarthois récupèreront leur précieux capitaine Roméo Travis, de retour de suspension après avoir tenu des propos injurieux envers un arbitre lors du dernier match de la saison contre Cholet (81-80). De son côté, Lyon-Villeurbanne est toujours privé d’Amine Noua, blessé au doigt.

Eric Bartecheky, l’entraîneur du MSB, avait été soulagé après la victoire vendredi soir : « Ce résultat était nécessaire, sans ça nous étions morts. Mais le plus dur reste à faire ». En effet, tout n’est pas fait pour les Manceaux, orphelins de leur fidèle public mardi dernier (à peine 4000 supporters pour une salle de 6035 places). Dans ce sens, l’ancien coach de l’Élan Béarnais désire un réel soutien ce dimanche soir : « J’espère qu’il y aura une tout autre salle que celle de mardi. On va lancer des appels pour qu’il y ait du monde, car ce n’était pas terrible… »

Lors du Match 2, Le Mans avait prouvé qu’il était la meilleure défense du championnat (74,7 points encaissées par match en moyenne). Si ils souhaitent rejoindre Strasbourg en demi-finale, les Sarthois devront produire la même performance que vendredi soir…

 

Par Tom Vannier

A lire également : Killian Hayes MVP chez les espoirs !