Publicité

Liga Endesa – Wanamaker à Barcelone, ce n’est pas encore fait !

Alors que certaines informations laissaient penser que Brad Wanamaker avait signé au FC Barcelone, Zeljko Obradovic, le coach de Fenerbahce a affirmé que rien n’était encore acté concernant son meneur de jeu.

Fraîchement élu MVP des Finales du championnat turc, remporté par le Fener, Bradley Wanamaker ne s’est toujours pas envolé pour la Catalogne. Son coach, qui en a profité pour confirmer qu’il serait toujours à la tête de l’équipe turque la saison prochaine, a indiqué que le départ de son meneur n’était pour le moment qu’une rumeur :

« Ce sont seulement des rumeurs. J’ai été heureux de travailler avec lui cette saison. Il a montré son tempérament et il a joué pour l’équipe tout au long de la saison. Nous allons d’abord parler avec Ali Koc (le président de Fenerbahce), puis nous prendrons les décisions pour la saison prochaine. Nous allons continuer avec des joueurs qui savent ce que cela signifie de jouer pour Fenerbahce. »

Bradley Wanamaker et Petteri Koponen (Barcelone) ne sont toujours pas officiellement coéquipiers. (Cardiac Hill)

Pour le moment, Wanamaker est donc toujours un joueur du Fener. Cependant, selon El Mundo Deportivo, le FC Barcelone a déjà fait une offre concrète joueur et lui a proposé un salaire de 3 millions d’euros sur une durée de deux ans. Mais il se murmure que le meneur américain serait attentif à toute offre pouvant venir de la NBA. Ainsi il demanderait dans son éventuel nouveau contrat une clause lui permettant de rejoindre la Grande Ligue en cas d’intérêt d’une franchise. Une clause que Fenerbahce pourrait inclure afin de garder toutes ses chances de conserver Wanamaker, qui n’avait signé que pour un an en début de saison et qui a été le leader de sa formation lors des Finales du championnat en combinant 16.4 points et 4.2 passes. Enfin, le Maccabi Tel-Aviv serait également intéressé par le joueur mais le club israélien n’a toutefois pas fait d’offre concrète pour le moment.

La situation de Wanamaker doit représenter un véritable casse-tête pour son équipe actuelle au regard du prestige de ses prétendants, sans oublier que des offres pourraient venir de l’autre côté de l’Atlantique à tout moment.

À lire également : Thomas Robinson ne reste pas en Russie

Europe France / Europe

Feed NBA 24/24