Publicité

NBA – Draft : Robert Williams sélectionné en 27e position par les Celtics !

Annoncé beaucoup plus haut par tous les mocks draft, Robert Williams a finalement été choisi en 27e position par les Boston Celtics.

La surprise était de taille au moment du pick de Boston. Robert Williams, annoncé beaucoup plus haut dans cette Draft, était toujours disponible pour les Celtics au moment de faire leur choix. La franchise de Beantown n’a pas hésité une seconde et a décidé de sélectionner le joueur de Texas A&M, en espérant avoir fait le steal de ce premier tour.

Né en 1997, le joueur mesure 2m08 pour 108 kgs. Il possède une envergure impressionnante listée entre 2m28 et 2m31 selon les sources des observateurs. L’an dernier en NCAA, il tournait à 10,4 points, 9,2 rebonds et 2,6 contres par match. Avec son profil athlétique et et ses capacités de dissuasion dans la raquette, Robert Williams est le type de joueur que recherchait le GM des Celtics Danny Ainge.

« C’est un joueur qui nous intéresse depuis le début du processus de Draft. C’est un protecteur de cercle, un rebondeur, qui joue au-dessus du panier des deux côtés du terrain. Ce sont des caractéristiques que nous n’avons pas vraiment en réserve. »

Même son de cloche pour le coach Brad Stevens, qui s’est montré enthousiaste envers les qualités physiques du joueur, tout en confirmant l’intérêt du front office pour celui-ci :

« Avec Danny, nous commencions à en discuter depuis le pick 17 et 18. C’est un joueur très talentueux. Plus les picks passaient et plus nous espérions qu’il soit disponible en 27e position. Il apporte beaucoup de choses, des choses qu’il parviendra à transposer au niveau NBA tôt ou tard. On verra bien avec le travail où tout ça le mènera, mais pour l’instant, on parle déjà d’un athlète de haut niveau avec une immense longueur de bras. »

Robert Williams est un formidable protecteur de cercle et tournait à l’université à 2,6 contres par match (Photo/Jae Hong)

Si les Celtics sont heureux de retrouver Robert Williams en 27e position, le joueur de 20 ans présente tout de même quelques bémols dans son jeu. Son éthique de travail et sa régularité dans l’effort sont des points qu’il faudra travailler. Avec la présence au même poste d’Al Horford et de Daniel Theis, nul doute qu’au quotidien, ces joueurs sauront le conseiller afin de gommer ses carences qui lui font pour le moment défaut.

[youtube https://www.youtube.com/watch?v=QVr6qln44cQ]

Le temps nous dira si Robert Williams s’avère être un bon choix pour les Boston Celtics, mais il se pourrait bien qu’il soit le steal de ce premier tour.

À lire également : Rick Carlisle aux anges après la draft de Doncic

Franchises NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA