Publicité

NBA – Pachulia et Calderon apporteront-ils aux Pistons ? Ed Stefanski s’explique

Bien que tous les deux recrutés à l’été par Detroit, les rôles et place définitives dans le Michigan restent indéterminés pour Zaza Pachulia et José Calderon. Malgré cette incertitude planante, le staff des Pistons ne doute en aucun cas sur la contribution quotidienne et le professionnalisme des deux joueurs.


Papy fait de la résistance. Pour Pachulia et Calderon, la fin de carrière approche doucement, mais sûrement. Tous les deux ont eu de riches et belles années dans la ligue. Pourtant, malgré les 36 ans de Calderon et les 34 ans de Pachulia, chacun pense en avoir encore assez sous le capot pour pouvoir contribuer chez les Pistons. Cela tombe bien, puisque c’est aussi l’avis d’Ed Stefanski, un des membres du front-office de la franchise :

Ils peuvent encore jouer en NBA, ils peuvent encore peser sur un match. S’ils ne jouent pas un soir, ils ne vont pas pleurer sur leur sort. Ils seront prêts à jouer à n’importe quel moment et aideront les jeunes à se perfectionner.

En effet, tout au long de leur carrière, rares ont été les fois où ils ont essuyé des reproches au sein du vestiaire, malgré la réputation sulfureuse que peut traîner Pachulia sur les terrains. Ce sont deux joueurs qui savent comment gagner, mais également gagner la sympathie de leur coéquipier. Ce sont d’ailleurs des éléments qui ont plu aux Pistons, comme l’explique Stefanski.

Je suis très enthousiaste au sujet de Pachulia et Calderon. Tous les deux sont des gagnants en NBA, ils ont remporté des titres. Si vous demandez à droite ou à gauche dans la ligue, vous vous rendrez compte que ce sont de bons gars et de bons professionnels. Nous avons assez de jeunes dans l’effectif. Nous n’avons pas besoin de davantage de talents. On avait besoin de gars capables de solidifier notre effectif. C’est ce pourquoi nous les avons recrutés


José Calderon, qui arrivera sur ses 37 ans en septembre prochain, sort d’une saison convenable avec les Cavaliers – 4,5 points, 2,1 passes décisives et 1,5 rebond en 16 minutes en moyenne. Sur le peu de temps de jeu alloué par Tyronn Lue, le meneur espagnol a toujours répondu présent avec ses qualités de gestionnaire, malgré une évidente défaillance d’un point de vue défensif.

Concernant Zaza Pachulia, le géorgien a vu son temps de jeu fondre comme neige au soleil – son plus faible depuis dix ans – en partie dû à l’intégration de Jordan Bell, les quelques minutes de JaVale McGee et de David West ainsi que l’émergence sur le même poste de Kevon Looney. Autant de raisons qui ont poussé l’intérieur champion avec les Warriors à aller voir ailleurs cet été, malgré une saison somme toute correcte avec son maigre temps de jeu : 5,4 points, 1,3 passe décisive et 5,9 rebonds en 14,1 minutes en moyenne.

Les deux vétérans devraient donc à leur manière contribuer et apporter leur expérience pour permettre au collectif de Dwane Casey d’accrocher l’objectif des playoffs.

À lire également : Est contre Ouest : David contre Goliath ?

Detroit Pistons Franchises NBA 24/24

Feed NBA 24/24