Si ce n’est pas encore le cas, sachez que c’est le bon moment de supporter l’université de Duke. Zion Williamson, R.J Barret et Cameron Redish font déjà tourner les têtes et pourraient même être trois des cinq premiers choix de la Draft 2019. Une première dans l’histoire de la NBA.


La tête d’affiche de ce trio infernal est Zion Williamson. Du haut de ses 2m01 et fort de ses 129kg, le néo Blue Devil est une force de la nature prête à tout broyer sur son passage. Ce dernier profite d’une détente très impressionnante (environ 1 mètre), est rapide, puissant, précis et possède même une bonne qualité de passe. À 18 ans, il est l’un des prospects les plus excitants depuis le début du siècle et se retrouvera à coup sûr dans le top cinq s’il décide de se présenter à la prochaine draft.

Le deuxième membre de ce big three s’appelle R.J Barrett. Long, athlétique et très fin techniquement, le natif de Mississauga au Canada est un scoreur né. Un peu plus naturel dans son jeu que Williamson, R.J serai très certainement sélectionné parmi les cinq premiers joueurs de la Draft 2019.


Le troisième et dernier élément de ce groupe est Cameron Reddish. Médiatiquement moins exposé que ses deux compères, l’ailier n’est cependant pas moins talentueux. Vif et créatif, ce dernier possède également une bonne vision du jeu et est aussi très performant sans ballon. À l’instar de ses nouveaux coéquipiers, le natif de Norristown est promis à un avenir radieux.

Comme vous pouvez le voir, Duke a toutes ses chances de rentrer dans l’histoire en devenant la première université du pays à envoyer au moins trois de ses joueurs dans le top cinq de la draft. Favoris pour remporter le championnat national, les Blue Devils pourront compter sur un big three du tonerre encadré par l’inévitable Mike Krzyzewski : qui de mieux pour permettre à ces pépites d’arriver au sommet ?

À lire également : L’appel du pied de Stephen Jackson à Kobe Bryant