Imaginez. Dans un monde parallèle où les trades n’existeraient pas et où les joueurs représenteraient fièrement leurs couleurs natales en jouant obligatoirement pour la ville qui les a vu grandir, quel visage aurait la ligue ? Très différent de la NBA actuelle, c’est le moins que l’on puisse dire…

Evidemment, l’élaboration de cette liste comporte nécessairement des largeurs. Un joueur étant né proche d’une ville NBA est inclus dans celle-ci (exemple : LeBron James né à Akron, à 30-40 minutes de Cleveland). Pour les villes où on retrouve plusieurs franchises, c’est la proximité géographique par rapport à la salle qui est majoritairement prise en compte… et, si le choix est trop cornélien un peu d’aléatoire et de fun.

A découvrir après : A quoi ressemble une ligue all-time où tous les joueurs évoluent pour leur ville natale ?

Atlanta Hawks

  • Malcom Brogdon
  • Kentavious Caldwell-Pope
  • Jaylen Brown
  • Derrick Favors
  • Dwight Howard

Rien de bien fou du côté d’Atlanta, mais une équipe qui pourrait tout de même en faire suer plus d’un.

Boston Celtics

  • Michael Carter-Williams
  • Shabazz Napier
  • Jake Layman
  • Nerlens Noel
  • Noah Vonleh

On va pas se mentir, heureusement pour les Celtics que cette NBA made in hometown reste dans un univers parallèle, parce qu’avec cette équipe ça sentirait fort les bas fonds de la ligue.

Brooklyn Nets

  • Isaiah Whitehead
  • Rudy Gay
  • Carmelo Anthony
  • Taj Gibson
  • Karl-Anthony Towns

Si les Nets galèrent depuis plusieurs années dans la vraie vie, un 5 comme celui-là, sans être exceptionnel, pourrait leur permettre de viser plus haut. On aimerait voir ça à l’œuvre quelques matchs.

Charlotte Hornets

  • Stephen Curry (né à Akron mais arrivé en Caroline du Nord, d’où il se revendique, à moins d’un an)
  • Chris Paul
  • Khris Middleton
  • T.J Warren
  • Hassan Whiteside

La ligne arrière donne déjà des vertiges, et dites-vous que le banc, John Wall est prêt à entrer à tout moment. C’est un peu moins costaud sur les ailes, mais tout de même. A coup sûr l’une des meilleurs équipes de la ligue (si si).

Chicago Bulls 

  • Derrick Rose
  • Dwyane Wade (fraîchement retraité)
  • Andre Iguodala
  • Jabari Parker
  • Anthony Davis

Si D-Rose et Flash étaient dans leur prime, cette lineup ferait très, très mal. Un peu moins en l’état, mais avec des apports comme Patrick Beverley, Robert Covington et Shaun Livingston sur le banc, ça reste fort.

Cleveland Cavaliers

  • T.J McConnell
  • C.J McCollum
  • LeBron James
  • Larry Nance Jr
  • Jared Sullinger

A l’exception de C.J McCollum, c’est quand même très compliqué pour le King. Ce ne serait pas la première fois de sa carrière, mais quand même…

Dallas Mavericks

  • Marcus Smart
  • Wesley Johnson
  • C.J Miles
  • LaMarcus Aldridge
  • Myles Turner

Pas de quoi aller jouer le titre, mais une équipe solide et équilibrée qui serait selon toute vraisemblance plutôt agréable à voir jouer.

Denver Nuggets

  • Reggie Jackson
  • Derrick White
  • Ron Baker
  • James Johnson
  • Jason Smith

Bon, vous ne nous en voudrez pas de ne pas trop nous attarder sur cette équipe.

Detroit Pistons

  • Tyler Ulis
  • Devin Booker
  • Denzel Valentine
  • Draymond Green
  • Javale McGee

La lineup parait bizarre sur le papier, mais pourrait bien être fonctionnelle et gagner un nombre intéressant de matchs. Reste à vous imaginer Devin Booker dans un maillot des Pistons.

Golden State Warriors

  • Damian Lillard
  • Jeremy Lin
  • Matt Barnes
  • Aaron Gordon
  • Brook Lopez

Clairement, les fans des Warriors devraient se mouiller assidument la nuque pour passer de leur équipe actuelle à celle-ci. Il y a de la qualité, mais ce 5 souffre forcément de la comparaison.

Houston Rockets

  • Tim Frazier
  • Jonathon Simmons
  • Jimmy Butler
  • Justise Winslow
  • DeAndre Jordan

Intéressante, cette lineup small-ball, avec beaucoup de slash et de qualité sur les ailes, sans oublier le rôle de la tour de contrôle Dédé. Pas de quoi aller embêter les très grands de la ligue, mais propre.

Indiana Pacers

  • Jeff Teague
  • Eric Gordon
  • Gordon Hayward
  • Zach Randolph
  • Mason Plumlee

Il y a mieux et il y a pire que cette équipe des Pacers version hometown. Les clés du camion seraient confiées à Gordon Hayward, avec des lieutenants intéressants mais pas non plus d’un calibre d’élite. De quoi aller chercher les playoffs ?

Los Angeles Clippers/Lakers

  • Russell Westbrook / Jrue Holiday
  • James Harden / Paul George
  • Klay Thompson / Kawhi Leonard
  • Spencer Dinwiddie / Kevin Love
  • DeMar DeRozan / Dewayne Dedmon

Dix joueurs, de quoi faire 2 cinq majeurs très solides chacun. On vous laisse mixer ça à votre sauce, mais ça pourrait faire très mal.

Memphis Grizzlies

  • Cameron Payne
  • J.J Redick
  • Lou Williams
  • Corey Brewer
  • Brandan Wright

Rien de très fameux du côté du Tennessee, on ne va pas se le cacher. Juste le plaisir voir Lou Williams avoir beaucoup de responsabilités et régaler, avec J.J Redick en sniper embusqué.

Miami Heat

  • Brandon Knight
  • Tim Hardaway Jr
  • Jordan Clarkson
  • Trevor Ariza
  • Udonis Haslem

Là encore, rien de bien fou, mais une consolation ; l’équipe devrait être fun à voir jouer pour les fans d’iso et de shoot à tout-va. C’est déjà ça.

Milwaukee Bucks

  • Devin Harris
  • Le vendeur de popcorn
  • Sam Dekker
  • Kevon Looney
  • Le vendeur de hot-dog

Vous l’aurez compris, ce concept n’est pas fait pour Milwaukee. Mais alors pas du tout.

Minnesota Timberwolves

  • Tyus Jones
  • Rashad Vaughn
  • Jon Leueur
  • Kris Humphries (s’il fait son retour)
  • Mike Muscala

Disons simplement qu’on ne préfère pas commenter cette équipe. Ca suffira.

New Orleans Pelicans

  • Elfrid Payton
  • Garrett Temple
  • Thaddeus Young
  • Paul Millsap
  • Greg Monroe

La raquette a un certain potentiel, tandis que le combo maitre et élève du duo Payton/Temple peut faire le job. Pas flamboyant, mais pas infamant.

New York Knicks

  • Kemba Walker
  • Danny Green
  • Tobias Harris
  • Kyle Anderson
  • Andre Drummond

Une équipe intéressante sur le papier, avec de la défense et de la versatilité. Les « derbies » contre Brooklyn auraient en tous cas une belle gueule.

Oklahoma City Thunder

  • Le garagiste du coin
  • Josh Richardson
  • Un fan qui passait par là
  • Blake Griffin
  • Ekpe Udoh

On est un peu court sur la main d’œuvre du côté d’OKC. Dommage, parce que les postes 2 et 4 étaient pourtant plutôt propres.

Orlando Magic

  • Peut-être toi si t’as de la chance
  • Vince Carter
  • Chandler Parsons
  • Dwayne Bacon
  • Marreese Speights

Outre un léger problème à la mène, l’équipe est plutôt potable.

Philadelphia 76ers

  • Kyle Lowry
  • Dion Waiters
  • Tyreke Evans (après son retour dans 2 ans)
  • Marcus Morris
  • Markieff Morris

Sûrement sympathique à voir jouer comme équipe, peut-être un peu moins propice à gagner des tonnes et des tonnes de matchs.

Phoenix Suns

Surprise, il n’y a pas assez de joueurs pour faire un 5. A part Jerryd Bayless, c’est le désert absolu. Et question désert, Phoenix en connait un rayon.

Portland Trail Blazers

Même problème que Phoenix, désolé, les gars. Pensée quand même pour Terrence Ross qui aurait mérité d’apparaitre quelque part.

-

Sacramento Kings

Même problème que Phoenix et Portland. On aurait quand même pu faire une équipe avec 5 ailiers-forts, mais c'était trop douloureux.

-

San Antonio Spurs

4ème équipe de suite pour laquelle on ne peut pas monter un 5. C'est dur, mais rassurez-vous ça repart dès la prochaine franchise. En espérant que les années dorées de l'ère Pop aient fait naitre quelques vocations.

-

Toronto Raptors

  • Cory Joseph
  • Jamal Murray
  • Andrew Wiggins
  • Trey Lyles
  • Kelly Olynyk

Voilà à quoi ressemblerait la team All-Canada de la ligue sous ce format révolutionnaire. Pas surhumain, mais solide.

-

Utah Jazz 

C'est la dernière fois, mais on est désolés : il n'y a pas assez de joueurs pour faire une équipe. Il faut donc se contenter de la vraie équipe, qui est probablement l'une des plus satisfaisantes de la ligue ces dernières années.

-

Washington Wizards 

  • Ty Lawson
  • Rodney McGruder
  • Kevin Durant
  • Patrick Patterson
  • Ed Davis

Certes, Washington aurait KD. Mais restons honnêtes, les joueurs autour seraient insuffisants pour prétendre à quoi que ce soit.

-

Bonus : la All-Team de l'étranger

  • Luka Doncic
  • Goran Dragic
  • Giannis Antetokounmpo
  • Rudy Gobert
  • Joel Embiid

Et si c'était elle, la meilleure équipe ? Avec des joueurs comme Kristaps Porzingis, Al Horford, Jonas Valanciunas et Ben Simmons sur le banc, ça pourrait faire mal. Même si, évidemment, c'est un peu cheaté.

-

On espère que vous avez apprécié ce petit voyage dans une ligue qui n'existera jamais, mais qui, c'est sûr, serait sacrément intéressante si c'était le cas !

Mais aussi : A quoi ressemblerait une ligue ALL-TIME où chaque joueur joue pour sa ville natale ?