NBA – 5 joueurs qui devraient réussir dans leur nouvelle équipe

Julius Randle sous le maillot des Lakers

Ils ont décidé (ou non) de changer d’air cet été, et ils porteront une tunique flambant-neuve la saison prochaine : découvrez notre liste, non-exhaustive, des 5 joueurs qu’on sent bien cartonner d’emblée dans leur nouvelle franchise.


En NBA, les trades représentent souvent la plus grosse partie des informations de l’intersaison. Quelques joueurs, à l’image de Paul George, ont fait le choix de rester dans leur franchise de manière à confirmer ou à faire taire les critiques. D’autres ont préféré l’exil ou y ont été contraints, et porteront un nouveau maillot la saison prochaine.

Ainsi, nous avons décidé de dresser une liste de 5 joueurs qui devraient connaître le succès sur les parquets de leurs nouveaux gymnases :

[dropcap size=big]#5[/dropcap]

Ed Davis – Brooklyn Nets 

Comme lors de chaque free agency, beaucoup de petits trades intelligents passent inaperçus face aux mouvements des LeBron, Kawhi, Carmelo et consorts, et pourtant. Ed Davis pourrait bien être la bonne pioche des Nets, et a toutes les cartes en main pour réussir au Barclays Center.

 

L’ancien de North Carolina sort en réalité d’une bonne saison à Portland. Rien d’incroyable d’un point de vue statistique avec  5.3 points et 7.4 rebonds de moyenne, à 58.2% au tir, mais le natif de Washington a joué 78 matchs en saison régulière, et s’est imposé comme une solution énergique et polyvalente en sortie de banc.

Au moment d’entrer dans la free agency, Damian Lillard s’est notamment insurgé en apprenant que les Trail Blazers n’allaient pas re-signer Ed Davis. Une aubaine pour Brooklyn qui s’est empressé d’ajouter une nouvelle pièce à son effectif, une pièce qui aura tout le temps d’améliorer ses statistiques et de montrer à la Ligue le niveau qui est le sien. Il pourrait bien être une des vraies bonnes pioches de l’été.

[dropcap size=big]#4[/dropcap]

Julius Randle – New Orleans Pelicans

Orphelin de DeMarcus Cousins depuis sa blessure au talon d’Achille et son départ à Golden State, les fans des Pelicans peuvent respirer, car le front office de la franchise a peut-être bien gagné au change. Nous avons pu le vérifier la saison dernière, Anthony Davis est bien plus efficace au poste de pivot, et sa future association avec Julius Randle devrait présenter une meilleure synergie qu’avec Boogie.

L’ancien intérieur des Lakers sort d’une saison pleine, durant laquelle il a compilé 16.1 points, 8 rebonds et 2.6 passes décisives de moyenne en 82 matchs, s’imposant comme l’un des jeunes espoirs les plus performants de Los Angeles. Cependant, la franchise a finalement décidé de ne pas le conserver (très probablement parce que Luke Walton compte utiliser LeBron au poste 4) et de le laisser rejoindre la Nouvelle-Orléans.

Moralité : attention aux Pelicans, car ils posséderont l’une des meilleures raquette de la Ligue la saison prochaine.


[dropcap size=big]#3[/dropcap]

Wilson Chandler – Philadelphia 76ers

Orpheline du King pour la première fois de sa carrière, la conférence Est semble se transformer en un duel direct entre les Celtics et les Sixers. Après leur excellente saison dernière, les coéquipiers de Ben Simmons ont appris l’arrivée d’un super renfort : Wilson Chandler.

Fort de 7 saisons et 357 matchs sous le maillot des Nuggets, l’ancien Blue Demon est la vraie bonne pioche de l’intersaison à Philly. Alors que le front office de la franchise a du essuyer les départs d’Ersan Ilyasova et Marco Belinelli, l’arrivée de Chandler est apparue comme une excellente alternative, grâce notamment aux qualités offensives de l’ailier.

Il y a de grandes chances pour que le natif de Benton Harbor produise de bonnes performances et se présente comme un candidat sérieux au titre de sixième homme de l’année.

[dropcap size=big]#2[/dropcap]

Isaiah Thomas – Denver Nuggets

Quel dommage de voir à quelle vitesse Isaiah Thomas a pu passer d’un rôle de candidat au titre de MVP à celui d’agent libre qu’aucune équipe ne s’arrache. Après une saison 2017-18 de galère où il n’aura disputé que 32 matchs dans deux franchises différentes (Cavaliers, Lakers), I.T s’est engagé chez les Nuggets pour 2M$ l’année et surtout se relancer.

Pendant l’intersaison, l’ancien de Sacramento s’est fait opérer pour corriger ses problèmes de hanche et sera probablement surmotivé à l’idée de rappeler à toute la Ligue qu’il tournait à 28.9 points de moyenne en 2016-17. La franchise du Colorado possède un secteur intérieur bien fourni mais souffre d’un réel manque de talent pur dans le backcourt. C’est pourquoi l’ajout d’un petit meneur scoreur, vif et explosif (en back-up de Jamal Murray ou non) représente le vrai bon coup des dirigeants des Nuggets.

En espérant revoir le phénomène au All-Star game et sa nouvelle équipe en playoffs. Finalement, c’est peut-être Thomas qui permettra à Denver de passer un vrai cap.


[dropcap size=big]#1[/dropcap]

DeMar DeRozan – San Antonio Spurs

Les fans de la NBA ont tous été stupéfaits lorsque les Spurs et les Raptors ont annoncé avoir échangé Kawhi Leonard et DeMar DeRozan. Si on émet quelques doutes sur la capacité du premier cité à vraiment réussir au Canada, l’arrivée du second, dans le Texas, semble être une (très) bonne chose.

Maintenant que l’émotion du départ est passée, DeRozan débarque dans une équipe de San Antonio nouvelle génération, et sera l’élément le plus talentueux à la disposition de Gregg Popovich. Si le mariage se passe bien, le quadruple All-Star continuera de s’améliorer au contact d’un grand monsieur comme Pop’ et pourrait même devenir le nouveau visage de l’une des plus grande franchises du sport US.

Très probablement aligné avec Dejounte Murray, le futur backcourt des Spurs devrait faire peur à une bonne partie de la Ligue. De plus, DeRozan va maintenant évoluer au sein d’un effectif collectif et capable de s’adapter à l’adversaire, ce qui n’a jamais été le cas lors de ses 9 saisons à Toronto. Le temps nous dira si les Canadiens ont fait le bon choix en l’échangeant de force avec Kawhi, mais c’est bien les texans qui semble avoir réalisé le meilleur coup.

Mentions spéciales à : LeBron James (Lakers), Dennis Schroder (Thunder) et Jabari Parker (Bulls)

Voilà notre liste des 5 joueurs qui devraient effectuer une bonne saison alors qu’ils ont changé d’air cet été, rendez-vous dans un an pour savoir si nos prédictions étaient exactes. 

À lire également : 5 joueurs prêts à exploser la saison prochaine

Franchises NBA 24/24 New Orleans Pelicans Philadelphia 76ers San Antonio Spurs

Toute l'actu NBA