Publicité

FIBAWWC – Groupe C : Quelles équipes ? Quelles sélections de 12 joueuses ?

Visuel officiel - FIBAWWC2018

Dernière ligne droite avant le mondial, mais vous aussi vous êtes perdu(e)s sur les différents groupes ? Sur les rosters finals ? Pas de soucis, nous sommes là pour vous éclairer.

JAPON

Objectif médaille ?
Bien que cet objectif semble se rapprocher du rêve, les Japonaises comptent bien prouver au monde leur valeur à l’aube des Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Elles pourront notamment s’appuyer sur leur Coupe 
d’Asie remporté avec brio l’année dernière, mais aussi sur un style de jeu rapide qui fait leur force.

Classement à la dernière Coupe du Monde (2014 – Turquie) : 14ème (0 victoire, 3 défaites)

NUMÉRO NOM PRÉNOM TAILLE POSTE CLUB
0 NAGAOKA Moeko 1.82 Ailière Toyota Anthelopes (JPN)
1 FUJIOKA Manami 1.70 Meneuse JX-ENEOS Sunflower (JPN)
7 MIZUSHIMA Saki 1.71 Meneuse Toyota Anthelopes (JPN)
8 TAKADA Maki 1.83 Intérieure Denso Iris (JPN)
13 MACHIDA Rui 1.62 Meneuse Fujitsu Red Wave (JPN)
15 MOTOHASHI Nako 1.64 Meneuse Tokyo Haneda Vickies (JPN)
24 FUJITAKA Mika 1.76 Ailière Toyota Anthelopes (JPN)
30 MAWULI Evelyn 1.80 Ailière Toyoto Anthelopes (JPN)
41 NEMOTO Haruno 1.75 Ailière Mitsubishi Electric Koalas (JPN)
52 MIYAZAWA Yuki 1.82 Intérieure JX-ENEOS Sunflower (JPN)
88 AKAHO Himawari 1.84 Intérieure Denso Iris (JPN)
99 OKOYE Monica 1.81 Ailière Denso Iris (JPN)

Staff : Tom HOVASSE (Coach), Tour Onzuka (Assistant)

Joueuse clé : Manami Fujioka, la remplaçante devenue irremplaçable
Révélation de la Women’s Asia Cup 2017, Manami Fujioka sera cette année le fer de lance de la sélection japonaise. Passée de troisième choix au poste de meneuse à titulaire indiscutable, elle a pleinement justifié la confiance du coach Tom Hovasse, notamment avec une performance stratosphérique (19 points, 14 assists, 8 rebonds) en demi-finale de l’Asia Cup, contre la Chine.

_______________________________

PORTO RICO

À la découverte du plus haut niveau
Pour sa première participation à un Mondial, la sélection de Porto Rico aura fort à faire puisqu’elles rencontreront notamment les championnes d’Europe et vice-championnes du mondes espagnoles chez elles. Par chance, Jerry Batista possède un groupe de joueuses qui n’aura certainement pas froid aux yeux, ayant remporté il y a quelques semaines le Championnat d’Amérique 
centrale, et qui tentera d’accrocher la deuxième place du groupe avec deux autres équipes a priori plus abordables pour elles.

Classement à la dernière Coupe du Monde (2014 – Turquie) : Non qualifiée

NUMÉRO NOM PRÉNOM TAILLE POSTE CLUB
0 O’NEILL Jennifer Victoria 1.65 Meneuse Spartak Moscou (RUS)
2 MELENDEZ Tayra Veronica 1.70 Ailière Sans club
3 MALDONADO Anushka Marie 1.85 Intérieure TRGV University (USA)
5 ROSADO ROMAN Pamela Zoe 1.65 Meneuse Morovis (PUR)
9 GIBSON Allison Kimberly 1.80 Ailière Aguada (PUR)
11 GONZALEZ TAVAREZ Michelle Alexandra 1.67 Meneuse Sans club
12 SALAMAN CAMACHO Dayshalee 1.63 Meneuse Obras Basket (ARG)
14 PLACIDO MORALES Mari 1.81 Ailière Aguada (PUR)
22 PEREZ Ashley Marie 1.73 Meneuse James Madison University (USA)
23 JONES Yolanda 1.84 Intérieure Carolina (PUR)
24 GWATHMEY Jazmon 1.88 Intérieure Indiana Fever (USA)
25 QUIÑONES Isalys Briana 1.91 Intérieure Dartmouth Big Green University (USA)

Staff : Gerardo Batista (Coach), Daniel Ortiz & Carlos Calcano (Assistants)

Joueuse clé : Jennifer Victoria O’Neill, un CV qui en impose
Seule joueuse du roster à évoluer en Europe, Jennifer Victoria O’Neill sera la meneuse titulaire de Porto Rico. En Pologne la saison dernière, elle tournait à 14.9 points, 4.5 rebonds et 4.3 assists en 10 rencontres d’EuroCup. Elle est également passée rapidement par la WNBA, en 2015 avec Minnesota.

 

_______________________________

BELGIQUE

Dans la continuité de l’EuroBasket 2017 ?
Portées par leur leader Emma Meesseman lors du dernier Euro, où elles ont occupé pour la première fois de leur histoire une place sur le podium, les Belges porteront une fois de plus leurs espoirs sur la joueuse d’Ekaterinburg. Épaulée par la non moins expérimentée Ann Wauters, Meesseman pourra aussi compter sur de bonnes shooteuses sur les lignes arrières, dont la jeune pépite de Lyon Julie Allemand.

Classement à la dernière Coupe du Monde (2014 – Turquie) : Non qualifiée

NUMÉRO NOM PRÉNOM TAILLE POSTE CLUB
05 MESTDAGH Kim 1.80 Aillière Sans club
06 DELAERE Antonia 1.82 Aillière Castors Braine (BEL)
08 NAHWEZHI-BENDE Hatty 1.86 Intérieure Rioja (ESP)
09 CARPRÉAUX Marjorie 1.65 Meneuse Castors Braine (BEL)
11 MEESSEMAN Emma 1.93 Intérieure Ekaterinburg (RUS)
12 WAUTERS Ann 1.93 Intérieure Sans club
13 LINSKENS Kyara 1.90 Intérieure Gorzow (POL)
22 MESTDAGH Hanne 1.78 Aillière Namur (BEL)
32 NAUWELAERS Heleen 1.80 Aillière Bembibre (ESP)
35 VANLOO Julie 1.74 Meneuse PEAC Pecs (HON)
42 RAMAN Jana 1.86 Intérieure Claret Valence (ESP/D2)
55 ALLEMAND Julie 1.74 Meneuse Lyon (FRA)

Staff : Philip Mestdagh (Coach), Pierre CORNIA & Sven VAN CAMP (Assistants)

Joueuse clé : Emma Meesseman, la star du Plat Pays
MVP du dernier Final Four de l’Euroleague avec son équipe d’Ekaterinbourg, Emma Meesseman est la principale menace offensive de la Belgique. All-Star WNBA en 2015, elle a été pour beaucoup dans le beau parcours des Belges, médaillées de bronze en République Tchèque lors du dernier Euro.

_______________________________

ESPAGNE

Jouer à domicile, avantage ou pression ?
Sans aucun doute les plus grandes favorites du tournoi avec les États-Unis, les Espagnoles bénéficieront de l’appui de leur public pour les porter vers un titre qui leur échappe de peu depuis de nombreuses éditions. La star Sancho Little étant absente pour cause de blessure, Lucas Mondolo pourra malgré tout compter sur un groupe expérimenté et habitué aux joutes des grands 
championnats.

Classement à la dernière Coupe du Monde (2014 – Turquie) : 2ème (défaite face aux États-Unis en finale)

NUMÉRO NOM PRÉNOM TAILLE POSTE CLUB
04 NICHOLLS Laura 1.90 Intérieure Salamanque (ESP)
05 OUVIÑA Cristina 1.75 Meneuse Tango Bourges (FRA)
06 DOMINGUÈZ Silvia 1.68 Meneuse Salamanque (ESP)
07 TORRENS Alba 1.91 Aillière Ekaterinbourg (RUS)
09 PALAU Laia 1.78 Meneuse Gérone (ESP)
10 XARGAY Marta 1.82 Aillière Kursk (RUS)
15 CRUZ Anna 1.78 Aillière Kursk (RUS)
18 CASAS Queralt 1.75 Aillière Charleville-Mézière (FRA)
19 ARROJO Béjèn 1.88 Aillière Salamanque (ESP)
24 GIL Laura 1.86 Intérieure Salamanque (ESP)
28 SANCHÈZ Béatriz 1.90 Intérieure Gérone (ESP)
45 NDOUR Astou 1.96 Intérieure Chicago Sky (WNBA)

Staff : Lucas Mondelo (Coach), César Ruperez & Isabel Sanchèz (Assistants)

Joueuse clé : Alba Torrens, héroïne de toute une nation
MVP du dernier Euro, souvent assimilée à une joueuse de dessin animés, Alba Torrens est la meilleure joueuse offensive de cette équipe. Son point fort : le 1 contre 1. Mais au fil des années, son tir extérieur s’est amélioré, ce qui fait d’elle l’une des meilleures joueuses européennes à son poste. Joueuse imprévisible, l’internationale espagnole peut prendre feu à tout moment.

 

Basket Féminin Coupe du Monde

Feed NBA 24/24