Après Sports Illustrated, c’est au tour d’ESPN de dévoiler son top 100 des joueurs NBA pour la saison à venir. Après plusieurs jours passés à révéler les places d’honneurs au compte-goutte, le média américain a publié son top 10 ce vendredi.


Sports Illustrated avait ouvert la marche en publiant son top 100 des joueurs, au tour d’ESPN de se livrer à l’exercice délicat de ce genre de classement. Plusieurs différences sautent rapidement aux yeux lorsque l’on compare les deux listes. Mais il reste tout de même une similarité majeure : LeBron James est tout en haut. En revanche, Stephen Curry se classe devant Kevin Durant, à la deuxième place. L’ailier des Warriors n’est d’ailleurs pas sur le podium, puisque ESPN a offert le bronze à James Harden (4eme chez SI). KD est au pied du podium, à égalité avec Giannis Antetokounmpo, qui sera très attendu cette saison. Anthony Davis se classe lui sixième. Comme dans le top 10 de Sports Illustrated, Russell Westbrook et Joel Embiid sont 7eme et 9eme. En revanche. En revanche, pas de Chris Paul ni de Jimmy Butler en 8eme et 10eme place. À la place, ESPN a choisi Kawhi Leonard et Damian Lillard. CP3 est 11eme, tandis que Jimmy Buckets doit attendre la 14eme place pour voir son nom mentionné.

Tout comme chez Sports Illustrated, trois Français figurent dans le classement : Rudy Gobert, Nicolas Batum et Evan Fournier. 14eme et meilleur joueur du Jazz chez SI, le pivot laisse cette fois cet honneur à Donovan Mitchell (22eme) et se classe juste derrière son jeune coéquipier, à la 23eme place. Batum est l’un des deux seuls représentants des Hornets, avec Kemba Walker (27eme), et prend la 91eme place. Evan Fournier entre de justesse dans le classement, en 99eme. Il est l’un des deux seuls représentants du Magic, avec Aaron Gordon (41eme).

Le premier quart du classement est dominé par les Warriors, avec, comme chez SI, quatre représentants : Curry (2eme), Durant (4eme), Green (16eme) et Thompson (19eme). Au total, les doubles champions en titre placent six joueurs dans le classement, avec DeMarcus Cousins (69eme) et Andre Iguodala (73eme) venant s’ajouter aux noms précédemment cités. Cependant, les Celtics devance les Warriors, avec 7 joueurs dans le Top 100 ESPN : Kyrie Irving (20eme), Jayson Tatum (24eme), Al Horford (34eme), Jaylen Brown (37eme), Gordon Hayward (40eme), Marcus Smart (55eme) et Terry Rozier (82eme). Plus surprenant : Sixers et Pacers placent également 6 joueurs dans le classement. Uniquement représentés par LeBron James, Brandon Ingram et Lonzo Ball chez Sports Illustrated, les Lakers voient Kyle Kuzma et Kentavious Caldwell-Pope rejoindre la liste ESPN. Les Raptors, les Nuggets et le Jazz sont les trois autres franchises avec 5 représentants.

En revanche, si les Kings étaient la seule franchise laissée pour compte dans la liste de Sports Illustrated, ce n’est pas le cas chez ESPN. En effet, pas de Kent Bazemore, et donc pas de Hawks dans la liste du géant américain. Pas de DeMarre Carroll chez les Nets, mais Spencer Dinwiddie apparait en 76eme position. Seul représentant des Knicks chez SI, Kristaps Porzingis est cette fois accompagné par Tim Hardaway Jr et Enes Kanter. En revanche, Devin Booker (31eme) se retrouve seul représentant des Suns, alors que Trevor Ariza avait intégré la liste de SI. Enfin, petit motif de satisfaction pour les fans des Mavericks : si Dirk Nowitzki ne figure pas dans le Top 100, les fans de Dallas pourront se targuer de posséder le seul rookie cité, dans les deux listes confondues : Luka Doncic. À la 63eme place, le Slovène est même le joueur le mieux classé de son équipe, devant Harrison Barnes (79eme) et DeAndre Jordan (80eme). Pas de Dennis Smith Jr, en revanche.

Parmi les autres points communs aux deux listes : les absences de Carmelo Anthony et d’Isaiah Thomas. Malgré quelques différences, les classements de Sports Illustrated et d’ESPN sont relativement similaires, surtout dans le premier quart de la liste. Cependant, ce genre d’exercice est sujet à débat, et beaucoup de joueurs ne seront sans doute pas satisfait de leur classement. Parmi eux, on pourrait citer DeMar DeRozan, 39eme.

À lire également : La bonne leçon de LeBron James à Kyle Kuzma