Dans ce match qui faisait office de finale du groupe A, avec à la clé une qualification directe pour les quarts de finale de la compétition, les Françaises ont craqué en deuxième période, et devront donc sortir vainqueures de leur match de barrage face à la Turquie pour poursuivre leur aventure.

Les enjeux de ce match étaient déjà connus depuis dimanche, et la tension n’avait cessé de croitre depuis. Pour accéder directement aux quart de finale du Mondial, les joueuses de Valérie Garnier devaient nécessairement s’imposer face au Canada, l’adversaire annoncé comme le plus relevé de leur groupe. Alors que les deux équipes sortaient de deux victoires sur la Grèce et la Corée, la rencontre s’annonçait donc des plus serrées. Après avoir compté jusqu’à 15 points d’avance, nos Bleues ont finalement cédé dans le dernier quart-temps et doivent se contenter de la deuxième place de leur poule.

L’entame de match est très rythmée, et les Françaises débute par trois réussites à 3 points de la part de Marine Johannes, Olivia Epoupa et Endy Miyem. Le Canada, grâce à sa vitesse de jeu et de passes, parvient malgré tout à rester dans le coup en trouvant des brèches dans la raquette adverse (10-12). Mais, à l’image de leur rencontre face à la Grèce il y a deux jours, la France survole ce premier quart-temps et asphyxie les Canadiennes en défense (12-25).

Elle commet cependant plus de fautes et multiplient les balles perdues durant le deuxième acte, mais parvient malgré tout à maintenir l’écart à 10 points grâce à une défense toujours aussi appliquée. La mi-temps se conclut sur un score de 26-36 en sa faveur, avec une Olivia Epoupa dans la lignée de sa fin de match face aux Grecques. La meneuse compte déjà 11 points, 5 rebonds et 2 interceptions.

Les deux défenses prennent progressivement le dessus sur les attaques dans ce match, en témoignent les quatre points inscrits par les deux équipes lors des quatre premières minutes de la seconde période. Ce sont les Canadiennes qui retrouvent de la réussite en attaque en infligeant un 6-0 pour revenir à 5 points (37-42), et même à 1 petite unité à la fin du troisième quart. Les Françaises doutent offensivement, sont poussées à la faute en défense, et Valérie Garnier peine à dissimuler son agacement sur son banc.

Les signaux sont donc loin d’être positifs à l’aube des 10 dernières minutes. Cette impression est confirmée lorsque le Canada prend pour la première fois la mène dans le match sur un nouveau layup dans la raquette française. Le momentum est clairement rouge et blanc, les Bleues semblent elles à cours de solutions (53-48, 7 minutes à jouer). C’est Sandrine Gruda qui ramène de l’adresse dans son équipe, qui recolle au score quelques secondes plus tard (55-55). Mais la machine canadienne est définitivement lancée et inarrêtable en cette fin de match : un run de 15-0 (!) vient définitivement anéantir les espoirs des Bleues d’accrocher la première place du groupe. Score final : 71-60.

Les coéquipières de Sandrine Gruda, visiblement très atteintes physiquement et mentalement lors de la dernière reprise, devront rapidement retrouver de l’allant, puisqu’elles devront disputer un barrage face à la Turquie dès demain pour espérer rallier les quarts de finale de ce Mondial et retrouver leurs voisines belges. Le Canada affrontera de son côté le vainqueur du match Senegal-Espagne dans deux jours.

A lire également : Isabelle Yacoubou annonce être enceinte sur ses réseaux sociaux !

A propos de l'auteur

Étudiant en Master Journalisme à l'ISCPA Lyon, je m'intéresse à la NBA et au basket depuis plusieurs années. Lakers Family. Lonzo is my son.