NBA – Brad Stevens encense Kyrie Irving

0
Malgré une saison marquée par les blessures, Kyrie Irving a tout de même connu une bonne première expérience sous le maillot des Celtics. Son absence n’a pas semblé nuire à sa relation avec Brad Stevens, loin de là. Le jeune head coach de la franchise affirme que son meneur est effectivement l’un des joueurs les plus intelligents qu’il ait jamais côtoyé.


À ce propos, Jay King du site The Athletic a posté la déclaration du coach de Boston sur son compte Twitter :

Brad Stevens : Je pense que Kyrie est l’un des joueurs les plus intelligents que j’aie connu.

Depuis qu’il a été recruté en 2013, le jeune entraîneur de 41 ans a mené les Celtics vers de nouveaux sommets de manière inattendue. Naturellement, beaucoup de gens prédisent déjà qu’il finira par être l’un des meilleurs entraîneurs que la ligue a vu et qu’il sera très probablement coach de l’année la saison prochaine.

De son côté, Irving a enduré une fin de saison très regrettable pour sa première expérience en vert et blanc, ratant l’impressionnant parcours de ses coéquipiers en playoffs. Mais malgré ses pépins physiques, on imagine bien l’importance d’un tel joueur dans le vestiaire, les systèmes, les entraînements comme dans les conseils qu’il peut donner. En 60 matchs sur l’exercice 2017-18, le natif de Melbourne a tout de même compilé 24.4 points, 3.8 rebonds, 5.1 passes décisives et 1.1 interception de moyenne, à 49.1% au tir.

Lors d’une conférence de presse d’introduction l’an dernier, la star des C’s avait notamment expliqué ce qui distingue un grand joueur d’un bon :

Le vrai signe révélateur d’un grand joueur est la façon dont il s’intègre dans un nouveau système, avec de nouveaux joueurs, tout en restant lui-même. C’est un ajustement difficile. Mais en même temps, les gens spéciaux sont capables de le faire.

Uncle Drew est un scoreur incroyable et joui d’un handle presque sans égal, mais sait pertinemment que compter uniquement sur des capacités physiques ne suffit pas pour marquer l’histoire et devenir l’un des plus grands que le basket aie connu. Comme il l’a récemment avoué, Kyrie verrait bien son numéro 11 accroché au plafond du TD Garden.

Finalement, Boston est d’ores et déjà prêt à devenir la meilleure équipe à l’Est, même si le duel avec les Sixers risque de faire des étincelles. Certes, Irving deviendra agent libre en 2019, mais il sera intéressant de voir comment sa relation avec Brad Stevens affectera son prochain changement de carrière. Après tout, il faudra rester s’il compte marquer l’histoire du TD Garden.

A lire également : D’après Kyrie, les Celtics feront tomber les Warriors 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.