Publicité

NBA – Josh Jackson s’exprime sur la saison à venir

Josh Jackson, balle en main, sous le maillot des Suns.

Après une saison rookie à 13.1 points et 4.6 rebonds de moyenne, Josh Jackson va débuter sa saison sophomore avec des ambitions. Nouveau coach, nouveaux coéquipiers, l’ailier des Suns s’est exprimé sur plusieurs sujets dans The Undefeated.


Méconnaissable sans son afro, Josh Jackson va mieux s’acclimater à la chaleur de l’Arizona. Dans une longue tribune parue sur The Undefeated, le sophomore des Suns confie avoir travaillé tout l’été sur son jeu, mais aussi sur son approche mentale. Un déclic qu’il a eu en regardant les playoffs l’an passé. Après une saison rookie intéressante (13.1 points, 4.6 rebonds à 41.7% aux tirs et 26.3% à 3-points), terminée tambours battants (18.7 points de moyenne après le All-Star Game), l’ailier a passé une semaine de vacances en Suisse, s’est coupé les cheveux et est reparti au travail. Sa première année dans la Ligue a été agité, avec notamment un changement de coach en milieu de saison.

J’ai eu quelques difficultés pendant ma saison rookie, et tout n’était pas de ma faute. J’ai mon troisième coach en un an. C’était assez difficile de gérer les changements de coach l’an dernier. C’était tellement de choses qui nous arrivaient dessus si vite. Et en même temps, on joue tous ces matchs, on prend tous ces vols, on va à l’autre bout du pays.

L’un des plus gros challenges, c’était la différence de force entre moi et différents vétérans contre qui j’ai joué. J’ai eu beaucoup de matchups difficiles parce que les mecs étaient plus forts que moi. Plus doués. Plus expérimentés.

Sélectionné dans la All-Rookie Second Team, Jackson doit désormais confirmer les promesses entrevues en fin de saison dernière. Avec Devin Booker probablement absent pour le début de la saison, l’ailier devra se comporter comme un leader, aux côtés notamment du premier choix de la Draft, DeAndre Ayton. L’ancien joueur de Kansas a déjà commencé à prendre le pivot sous son aile, afin de le guider dans ses premiers pas en NBA.

C’est un compétiteur, comme moi. Il veut gagner. Il déteste perdre. Il veut s’améliorer. Il travaille dur, et depuis qu’on l’a drafté, il est tout ce que nous pensions qu’il serait. J’ai très hâte de le voir jouer cette année.


Avec l’arrivée de vétérans comme Trevor Ariza et Ryan Anderson, mais surtout d’un nouveau coach en la personne d’Igor Kokoskov, les Suns semblent dans une dynamique positive. Parler de playoffs n’est pas encore d’actualité, mais l’espoir est de mise à Phoenix. De son côté, Jackson a hâte de jouer sous les ordres du Serbe.

Igor est un super professeur. C’est un entraîneur proche des joueurs, comme Steve Kerr. Beaucoup de monde dit ça de lui. Ce n’est pas quelqu’un qui va te diriger et te dire de faire les choses d’une certaine manière. Il va te l’expliquer, et il est aussi ouvert à ce que tu as à dire. Il est ouvert à tes idées. Et on obtient de la liberté d’action quand on a des joueurs qui savent ce qu’ils font. Donc plus nous nous améliorons et nous apprenons, plus nous aurons de liberté.

Après une nouvelle saison sous les 25 victoires, la troisième consécutive, les Suns veulent enfin se relancer. Josh Jackson voudra quant à lui confirmer le niveau de jeu affiché en fin de saison passée. L’ailier le dit lui-même, c’est une saison importante pour confirmer tout son potentiel.

À lire également : ESPN dévoile le premier « Power Ranking » de la saison

Franchises NBA 24/24 Phoenix Suns

En direct : toute l'actu NBA