Publicité

NBA – Sam Presti au sujet de Nerlens Noel : « Il doit créer sa propre identité au Thunder »

Arrivé cet été en Oklahoma pour jouer le rôle de back-up de Steven Adams, Nerlens Noel espère retrouver la joie de jouer tous les soirs sur les parquets NBA. Après avoir participé à seulement trente rencontres la saison passée avec les Mavs, le pivot compte bien prouver qu’il a bien le niveau pour contribuer au sein de sa nouvelle franchise. Ça tombe bien, le GM du Thunder, Sam Presti, croit en lui.

À 24 ans et déjà cinq années NBA au compteur, Nerlens Noel a encore tout à prouver en NBA. Drafté en sixième position par les Sixers en 2013, son parcours professionnel aura été pour le moins compliqué, notamment en raison de ses blessures à répétition. Malgré tout, le talent du pivot de 2 mètres 11 est indéniable, encore faut-il qu’il le montre régulièrement. Athlétique, fort au rebond en plus d’être une menace défensive, Noel présente une panoplie de caractéristiques laissant penser qu’il pourrait être dans un futur, un joueur solide dans la raquette.

Pourtant la saison dernière, l’entraîneur des Mavs, Rick Carlisle, l’a laissé chauffer le banc durant la deuxième partie de saison en raison d’un manque de professionnalisme et d’investissement constant de la part de l’ancien joueur de Kentucky. Si ses deux années avec les Mavs ont vite tourné au fiasco, la franchise texane lui a pourtant transmis une offre de 70 millions de dollars en juillet 2017. Une aubaine avec du recul pour Mark Cuban et sa franchise puisque le joueur déclinera l’offre jugeant qu’il pourrait obtenir davantage. Un calcul qui s’est avéré terrible de la part de son agent et lui puisqu’il signera au Thunder pour « juste » 3.4 millions de dollars sur deux ans, la deuxième année étant en option joueur.

Si les Sixers, puis les Mavs n’ont semblent-ils pas cru en lui, Sam Presti semble en revanche convaincu du potentiel du joueur :

Nous sommes très excités par Nerlens. Encore une fois, il représente beaucoup de choses que nous apprécions. Il y a une chose dont les gens ne se rendent pas compte, c’est qu’il est un bon passeur, et nous devons trouver comment nous allons l’utiliser. C’est un bon décideur avec le ballon […] ce que nous n’allons pas faire, c’est le juger sur tout ce qui, vous savez, le passé. Cela va nous informer sur qui il est, mais nous allons le laisser faire – il doit créer sa propre identité ici, et nous allons créer un environnement qui, nous l’espérons, pourra faire ressortir le meilleur de lui.

Derrière l’inamovible Steven Adams, la saison dernière, le Thunder présentait Jerami Grant comme solution en sortie de banc. À présent, Billy Donovan possède une seconde option avec Nerlens Noel et ses qualités athlétiques. Il s’agit dorénavant au joueur de 24 ans de redorer son blason et de prouver qu’il a bien sa place en NBA.

À lire également : Quatre nouveaux joueurs au Thunder 

Franchises NBA 24/24 Oklahoma City Thunder

Feed NBA 24/24