NBA – Pronostics : Qui sera le MVP de la saison ?

Plus on s’en rapproche et plus l’excitation monte. A moins de trois semaines du début de la saison régulière, Parlons Basket se lance dans ses pronostics pour l’exercice 2018-2019. Chacun des 11 rédacteurs NBA a dévoilé ses prédictions. On commence aujourd’hui avec du lourd puisqu’on va s’intéresser au futur MVP. LeBron ? Harden ? KD ? Curry ? Giannis ? Jordan ? On fait le point !

Kawhi Leonard (9%)

Aux Spurs depuis le début de sa carrière, la saison 2018-2019 marque un nouveau tournant pour Kawhi Leonard. Désormais à Toronto, Kawhi Leonard doit prouver à ses dirigeants qu’ils ont fait le bon choix en l’échangeant contre DeMar De Rozan. S’il sort d’une saison quasi-blanche marquée par un bras de fer avec San Antonio, une mystérieuse blessure et seulement 9 matchs disputés (16,2 points, 4,7 rebonds, 2,3 passes, 2 interceptions et 1 contre de moyenne en 23 minutes), l’ailier reste un candidat crédible au titre de MVP. Sur le podium en 2016 et 2017, meilleur défenseur de la NBA en 2015 et 2016, il se pourrait que cette saison soit celle de la consécration pour Leonard s’il retrouve ses statistiques d’avant sa blessure (25,5 points, 5,8 rebonds, 3,5 passes, 1,8 interceptions en 33 minutes de moyenne en 2016-2017). Les résultats des Raptors seront aussi scrutés, il faudrait qu’ils jouent les premiers rôles à l’Est pour que l’ex Spur puisse soulever le trophée.

Kyrie Irving (9%)

A l’instar de Kawhi Leonard, Kyrie Irving sort d’une saison compliquée à cause de blessures à répétitions au genou qui l’auront privé de 22 matchs, ainsi que de l’intégralité des playoffs. Pour sa deuxième année à Boston et avec le retour de Gordon Hayward, son équipe semble être la favorite de la conférence Est, ce qui pourrait profiter au meneur en cas de grosse saison individuelle. L’année dernière déjà il s’était senti particulièrement à l’aise dans le système de Brad Stevens, tournant à 24,4 points, 3,8 rebonds, 5,1 passes et 1,1 interceptions en 32 minutes. 

Anthony Davis (9%)

Depuis quelques années déjà Anthony Davis est annoncé comme un MVP potentiel en début en octobre. Mais chaque saison les résultats collectifs le plombent, l’empêchant d’être crédible aux yeux de tous. Les blessures, elles aussi, n’ont pas toujours aidé l’intérieur des Pélicans. Mais l’année dernière, sa franchise a enfin joué les premiers rôles à l’Ouest, finissant à une petite victoire du podium. Du haut de ses 28,1 points (à 53%), 11,1 rebonds, 2,3 passes, 1,5 interceptions et 2,6 contres, Davis s’est démené pour amener son équipe au plus haut, mais ses efforts n’ont pas été récompensés puisqu’il n’a fini « que » 3ème au classement du MVP, derrière James Harden et LeBron James. Il devra faire au moins aussi bien cette saison pour espérer soulever le trophée, dans une conférence Ouest plus forte que jamais.

Kevin Durant (9%)

Deuxième saison avec Golden State, deuxième titre, deuxième MVP des finales, la vie est belle pour Kevin Durant en Californie. Auteur de 26,4 points, 6,8 rebonds, 5,4 passes et 1,8 contres de moyenne l’année dernière en 66 matchs, l’ailier semble partager sans aucun problème le leadership avec Stephen Curry. Assuré cette saison encore de jouer les premiers rôles à l’Ouest, il se pourrait qu’il cherche à dominer une nouvelle fois individuellement la NBA, lui qui a déjà été 4 fois sur le podium du MVP pour une consécration en 2013-2014. Candidat sérieux donc.

LeBron James (27%)

Comment parler de MVP sans parler de LeBron James ? Lors de 13 dernières éditions, il a toujours été dans le top 5 du trophée en fin de saison. 4 fois vainqueur (2009, 2010, 2012, 2013), 9 fois sur le podium lors des 10 dernières saisons, il pourrait presque être élu chaque année. A bientôt 34 ans, le king commence un nouveau chapitre de sa carrière, peut être le plus ambitieux : ramener un titre aux Lakers après de nombreuses années de galère. Moins bien entouré sur le papier qu’à Cleveland, il se pourrait que LeBron prenne plus que jamais ses responsabilités pour créer la surprise dans la conférence Ouest. L’année dernière, il tournait à 27,5 points (à 54%), 8,6 rebonds, 9,1 passes et 1,4 interceptions en 82 matchs, avant d’atteindre les finales NBA pour la 7ème année consécutive. 

Giannis Antetokounmpo (37%)

Il est là le favori de Parlons Basket ! A 23 ans, l’année semble être la bonne pour Giannis Antetokounmpo, celle où il dominera la NBA. Sixième l’année dernière, il semblait déjà avoir passé un vrai cap d’un point de vue individuel, mais les résultats collectifs de son n’équipe n’ont pas suivi, l’empêchant d’être un candidat sérieux. Pourtant, l’ailier avait impressionné sur les 75 matchs qu’il a disputé avec ses 26,9 points (à 52%), 10 rebonds, 4,8 passes, 1,5 interceptions et 1,4 contres en 36,7 minutes. Il faudra cependant que son équipe soit bien mieux classée dans la conférence Est s’il veut espérer être élu MVP.

Et vous, qui voyez-vous être élu MVP de cette saison 2018-2019 ?

A lire également : Les pires choix de draft depuis 10 ans

Les dernières actualités