Hervé Beddeleem est le directeur exécutif du BCM Gravelines-Dunkerque. Lors du déplacement de son équipe à Limoges, nous l’avons rencontré et il a accepté de répondre à nos questions.

 


Parlons-Basket : Comment êtes-vous arrivé à la tête du BCM?

Je suis au club depuis sa création en 1984 comme administrateur fondateur, aux commandes depuis 2001 comme président et depuis 2004 comme directeur exécutif !

Quels sont les objectifs de cette saison pour votre équipe?

Les objectifs de cette saison est d’être dans les 8 pour disputer les Playoffs !

La saison dernière, le BCM a terminé 13ème de la Jeep Élite se privant ainsi des Playoffs. Comment avez-vous vécu cette saison tourmentée?

La saison dernière est derrière, il nous faut regarder devant …

La saison dernière, votre équipe n’a pas été qualifiée pour la Leaders Cup. Comment avez-vous vécu cette « crise »?

Déçu oui de ne pas être qualifié à la Leaders Cup, mais au vu de nos 4 défaites consécutives, ce n’était pas évident… En aucun cas, nous étions en crise !


Avec le recrutement effectué cet été (Koffi, Fofana, Edgar Sosa, Karvel Anderson, etc) et avec deux victoires au compteur (le BCM s’est incliné hier soir contre Levallois et affiche un bilan de 2-2), est-ce que le BCM va être en mesure de créer la surprise cette saison ?

 Non nous ne serons pas la surprise du championnat. Dijon oui on peut le dire avec 4 victoires en autant de matchs joués !

Vous êtes dans une région carnavalesque. Est-ce vraiment un avantage?

Le carnaval c’est un événement oui, mais c’est juste un match par an ! C’est un avantage car l’ambiance dans Sportica est plus intense et forte au même titre que l’opalico le derby contre nos amis et voisins Portelois !

A une époque, le BCM n’avait pas réussi à faire fructifier ses bons résultats en saison régulière après avoir terminé en tête du classement. Pensez-vous qu’il faut agir dans l’ombre pour viser le titre ? 

Effectivement, ça nous est arrivé deux fois, mais Monaco également, néanmoins finir premier de la saison régulière, en soi c’est déjà une performance !!!

Julien Mahé a été prolongé jusqu’en 2020 après une première saison terminée à la 13ème place. Pouvez-vous nous parler de ce coach surtout connu pour son travail chez les jeunes (Chalon, Dijon, Gravelines) ? 

Julien Mahé a été reconduit, parce que c’est un bon coach, les joueurs jouent pour lui, relisez les déclarations de Taylor Smith, et c’est avant tout un énorme travailleur !

Julien Mahé et Taylor Smith

Le club a laissé partir Adam Mokoka au Mega Bemax pour qu’il « y trouve du temps de jeu ». Ce temps de jeu, ne pouvait-il pas l’avoir au BCM ? Est-ce une déception de le voir évoluer ailleurs alors qu’il a été nommé meilleur jeune de la saison dernière ? Il sort d’une belle performance ce week-end (16 points, 7 rebonds, 2 passes, 4 interceptions, 1 contre et 15 d’évaluation), pensez-vous qu’il aurait pu avoir cet impact en Jeep Elite ?

Nous voulons le meilleur pour Adam, son rêve c’est la NBA et pour y parvenir son exposition à Mega Bemax est pratiquement un passage obligé, s’il atteint cet objectif, ce sera la première fois dans l’histoire du BCM Gravelines-Dunkerque qu’un joueur formé au club est drafté !

Quelles sont vos attentes sur le long terme pour le BCM ? Un titre ? une place en coupe d’Europe ?

Mes attentes pour mon club, c’est de gagner le prochain match, c’est de rester le plus longtemps possible dans la Jeep Élite , de retrouver les Playoffs et une coupe d’Europe, de donner du Bonheur et du rêve à nos abonnés , supporters et partenaires !

Au jeu des pronostics, qui est pour vous le favori pour le titre cette saison ?

Le Basket est en Nous !!

Nous remercions Hervé Beddeleem pour sa disponibilité et nous lui souhaitons une bonne saison avec le BCM Gravelines-Dunkerque.

A lire également : La performance de Théo Maledon avec le LDLC Asvel !