NBA – Difficile d’être coéquipier de LeBron James ? L’avis honnête de Kevin Love

0

Comme beaucoup de leaders par le passé, LeBron James est réputé pour être exigeant avec ses coéquipiers. Et si un joueur peut témoigner de ce que ça fait d’être dans la même équipe que le King, c’est bien Kevin Love.

Pas facile, de côtoyer le King, surtout lorsqu’on était un franchise player ailleurs avant d’arriver à ses côtés. Transfuge de Minnesota en 2014, Kevin Love l’a appris à ses dépens. Interrogé par ESPN sur ce que ça fait d’être coéquipier de LeBron James, l’ancien des Wolves a été honnête :

« Il faut le suivre. Il faut beaucoup apprendre. Quand tu joues avec LeBron, tu n’es pas le top guy. J’ai juste essayé de continuer à être moi-même et ne pas devenir faux. Ma voix était entendue, qu’on soit d’accord ou non »

Une anecdote à elle seule illustre le poids de LeBron James sur un vestiaire, au point de tranquillement outrepasser le rôle du coach. En 2014, fraichement revenu dans l’Ohio, le King décide de s’assurer que chaque joueur est bien conscient de son rôle. Pendant le premier entrainement de la saison, il interrompt la séance et emmène tous les joueurs dans le vestiaire. Il y explique le rôle de chacun pour la saison à venir. Pendant ce temps, David Blatt attend dehors que LeBron libère les joueurs.

De son côté, Kevin Love ne renie pas les difficultés, mais il préfère voir le bon côté des choses :

« Il faut être résistant, c’est sûr. J’ai eu beaucoup de longues nuits et de périodes sombres. Mais j’y ai toujours cru et je me suis toujours battu, j’étais déterminé. Et puis, avec LeBron tu es assuré d’avoir une chance d’être champion chaque année. Il a fait gagner des bagues à beaucoup de gars. On a gagné, on s’est bien entendus, et on va continuer à être des frères »

LeBron James est désormais parti imposer sa culture de la gagne aux jeunes pousses de Los Angeles, qui semblent d’ores et déjà en phase avec leur leader. De son côté, Kevin Love va retrouver sa place de franchise player et tenter de mener les siens aux playoffs, ce qui serait un bien bel accomplissement.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.