NBA – Spurs : Qui va débuter la saison en tant que meneur ?

San Antonio Spurs guard Bryn Forbes (11) celebrates with teammate guard Patty Mills (8) after a basket during second half action against the Sacramento Kings Monday April 9, 2018 at the AT&T Center. The Spurs won 98-85.

Son effectif décimé par les blessures à l’approche du début de la saison régulière, Gregg Popovich va devoir enfiler sa tenue de bricoleur pour les premières rencontres. La principale incertitude pour le coach se situe au poste de meneur.

Dejounte Murray, Lonnie Walker IV, Derrick White, Rudy Gay… Les pépins physiques se sont accumulés du coté de San Antonio durant la présaison, et laissent les Spurs en plein doute à quelques jours de leur premier match de la saison, face à Minnesota. Les meneurs et combo guards sont les principaux touchés, ce qui ne laisse pas beaucoup d’options à Gregg Popovich pour désigner son meneur titulaire.

Seuls Patty Mills et Bryn Forbes semblent ainsi capables d’endosser ce rôle en attendant le retour des blessés. D’après Jabari Young de The Athletic, c’est Forbes qui tiendrait la corde, Patty Mills souhaitant conserver sa place en sortie de banc pour mener la second unit de San Antonio. L’éventualité d’un trade pour attirer un spécialiste du poste pour assurer l’intérim semble quant à elle écartée.

Bryn Forbes, qui va entamer sa troisième saison dans le Texas, n’a pris part qu’à 12 rencontres en tant que titulaire depuis son arrivée, toutes la saison dernière. Ses moyennes se montraient alors satisfaisantes avec 10,7 points, 1,4 passe et 1,8 rebond. Il représentait cependant un maillon essentiel des Spurs, puisque Gregg Popovich a fait appel à lui lors de 80 matchs – en faisant le 3e joueur le plus utilisé de l’effectif, mais très rarement en tant que meneur.

San Antonio reposera forcément sur son style de jeu aussi célèbre qu’adéquat pour ce genre de situation, où chaque joueur sur le terrain peut emprunter le rôle de créateur et de distributeur. DeMar DeRozan et Pau Gasol pourraient ainsi, sur certaines séquences, prendre le leadership des attaques de leur équipe, replaçant Forbes dans son rôle préférentiel d’arrière.

Bien que Gregg Popovich n’ait plus à démontrer ses talents de coach et sa capacité d’adaptation, et même si la polyvalence de certains joueurs peut permettre de trouver des solutions provisoires, la gestion du poste de meneur s’annonce difficile en cette entame de saison pour les Spurs.

A lire également : Steve Kerr croit en la longévité de ses Warriors

Les dernières actualités