Ecarté du groupe lors du match opposant Le Portel à Limoges pour avoir mal parlé à son coach Kyle Milling, Samardo Samuels fait son retour au sein de l’effectif.

Pour rappel, le pivot jamaïcain a été suspendu pour cinq matchs par le directeur sportif du CSP, Olivier Bourgain, après une dispute avec Kyle Milling. Après avoir été reçu par la direction du club, alors que le public de Beaublanc croyait ne plus le revoir, le joueur vient de se voir confirmer au sein de l’effectif limougeaud.

Kyle Milling, coach du Limoges CSP, a expliqué les raisons de la suspension et celle du retour du joueur  :

« Depuis la pré-saison cette année, je n’ai pas reconnu le Samardo Samuels avec lequel nous avons travaillé l’an dernier. Mon équipe et moi-même avons dû gérer plusieurs situations conflictuelles à répétition.  Cela devenait problématique vis à vis du groupe. Mon job de coach est de travailler dans l’intérêt du collectif plus que dans l’intérêt individuel. On ne va jamais bien loin si on oublie cela dans notre sport. Aujourd’hui Samardo a présenté ses excuses au club comme à moi. Nous avons eu une franche discussion et j’estime que nous devons désormais aller de l’avant et se remettre au boulot tous ensemble pour exploiter toutes les qualités de l’équipe au maximum ». 

Olivier Bourgain, Directeur sportif du Limoges CSP , a essayé de se justifier :

« Il y a parfois des décisions complexes à expliquer au plus grand nombre. Qui plus est quand pour arriver à l’objectif il vaut mieux rester silencieux et ne pas répondre aux critiques même les plus injustes. Samardo a dépassé la ligne. Il a été sanctionné et aujourd’hui il démontre qu’il a compris et qu’il ne veut pas renouer avec les démons de son passé. Cette situation a pénalisé le groupe dans sa globalité et il faut maintenant regarder devant. Indépendamment de l’envie de résultats il y a des valeurs auxquelles on ne peut pas toucher. A Limoges, on n’est pas n’importe où. On ne tolèrera jamais cela et cet épisode malheureux aura le mérite de l’avoir démontré. » 

Pour le bien être du club, il faut espérer que toutes ces tensions sont bel et bien passées et que le retour de l’ancien joueur du Partizan donne un nouvel élan à l’équipe.

A lire également : DJ Cooper exclu jusqu’en 2020 pour dopage