Insolite – Après sa carrière, Enes Kanter est déterminé à devenir… catcheur à la WWE !

Enes Kanter (à droite) aux prises avec LeBron James (à gauche) lors d'un match Cleveland-New York
Elsa/Getty Images

Le Turc est l’un des personnages les plus farfelus de la NBA et une véritable source de divertissement sur et en dehors des parquets. Aujourd’hui bien intégré au sein de l’élite du basketball, Enes Kanter rêve d’exceller dans une autre discipline…

« Ce mec ne s’arrête jamais. Je ne sais pas quand il dort. » Kyle O’Quinn, ancien coéquipier d’Enes Kanter à New York, décrit très bien le caractère hyper-actif du pivot des Knicks. Sa fougue est déjà visible sur le terrain, où Kanter enchaîne les razzias de rebonds, mais elle pourrait s’exporter sur les rings de catch une fois sa carrière terminée.

« En fait, j’échange avec des personnes du milieu [du catch professionnel] maintenant. Vince MacMahon [PDG de la WWE] me connait. » confie Enes Kanter à Vice Sports. « J’ai dîné avec Paul Heyman [agent influent en WWE] il y a quelques jours. Je lui ai demandé combien de temps il ferait ça. Il m’a dit ‘aussi longtemps que Brock Lesnar continue, je continue, ensuite je suis avec toi’ Moi je me dis Oui ! Sérieusement. Je suis très sérieux quant à ça. »

Aujourd’hui, le pivot turc côtoie le monde du catch professionnel et entretient des relations amicales avec plusieurs performeurs de la WWE. Son plan de carrière est tout tracé : il veut intégrer la fédération de catch la plus connue au monde après avoir arrêté le basket, vers 35 ans comme il l’espère. Du haut de ses 26 printemps, Enes Kanter voue effectivement une passion intense pour l’univers de la WWE.

Il est allé jusqu’à imiter son idole, le célèbre Undertaker, lors de la présentation des Kentucky WIldcats à la fac en 2010. Cette idée de Kanter, alors âgé de 18 ans, avait génialement amusé le public… et pour la petite histoire les deux géants se sont rencontrés il y a quelques mois, pour la plus grande joie du Turc.

Circonstances obligent, on le verrait bien aux côtés de Chris Paul et de Rajon Rondo, dans un Triple Threat Match de folie, où le géant de New York ne ferait qu’une bouchée des deux petits meneurs. Plus sérieusement, Enes Kanter peut clairement rivaliser avec les catcheurs actuels si on se fie uniquement aux aptitudes physiques…

A lire également : Les tacles verbaux envoyés par les joueurs après la bagarre entre Rockets et Lakers

Source : Vice Sports

NBA 24/24 New York Knicks

Les dernières actualités