Publicité

EuroleagueWomen – Recap J1 : Charleville et Bourges débutent bien, Villeneuve en difficulté

L’EuroLeague sonnait son retour ce mercredi avec des affiches alléchantes. Cette saison, trois équipes françaises sont une nouvelle fois alignées : Bourges et Villeneuve d’Ascq dans le groupe A, Charleville dans le groupe B. Récit d’une première soirée pleine de suspens.

Villeneuve d’Ascq 51 – 99 Ekaterinburg

Vainqueurs la saison passée, les russes se déplaçaient hier soir au Palacium pour y défier l’ESBVA. Le début de rencontre est à l’avantage des visiteuses qui donnent le rythme et passent devant rapidement. Les locales peinent à réagir et ce malgré leur public, venu une nouvelle fois en nombre. A la fin du premier acte, le score est de 14-30.

La seconde période est une copie conforme de la précédente. Les nordistes sont dépassées par le talent de leur adversaires. Les visiteuses ont un effectif pléthorique, ce qui leur permet de mener très largement à la pause : 26-55.

Au retour des vestiaires, la physionomie ne change pas. Les russes sont tout simplement trop fortes pour Villeneuve : 41-82.

Le dernier acte n’est qu’une formalité même si les locales tentent de réagir timidement. L’écart se creuse encore et Ekaterinburg s’impose sur le score sans appel de 51-99.

La meilleure scoreuse visiteuse est Courtney Vanderloost. Elle affiche 16 points et 9 passes décisives. Brittney Grinner est quant-à elle en double double avec 11 points et 10 rebonds. A noter que toutes les joueuses ont marqués dans l’équipe.

Pour Villeneuve, la meilleure marqueuse est Christelle Diallo avec 11 unités.

Charleville 80 – 74 Sopron

Finaliste de la saison dernière, Sopron se déplaçait à Charleville pour le premier match de cette nouvelle saison d’EuroLeague.
Le début de rencontre est équilibré. Les deux équipes se rendent coup pour coup et aucune ne prend le large. En fin de premier acte, les locales inscrivent un panier primé pour passer devant : 21-18.

Le second acte ressemble au premier, la rencontre est très disputée, mais les Hongroises inscrivent passent devant à la pause, 35-38.

Au retour des vestiaires, les Flammes comptent bien l’emporter à domicile. Elles réalisent un 11-2 en cinq minutes et passent devant à la marque. La fin du 3ème quart-temps est de nouveau équilibré mais Charleville parvient à mèner de dix longueurs avant les dix dernières minutes : 62-52.

Le dernier acte est tendu et à l’expérience les visiteuses reviennent peu à peu. Poussées par leur public, les locales gèrent cependant bien la fin de match. Les Hongroies partaient de trop loin pour revenir : Charleville s’impose 80-74.

Sur la feuille, les Flammes ont été portées par un quatuor de feu : Queralt Casas (18 points, 4 rebonds, 4 passes), Zofia Hruscakova (18 points, 5 rebonds), Kaleena Lewis (15 points, 6 rebonds) et Hailey Peters (19 points)

Pour Sopron, Amanda Zahui est la meilleure joueuse. Elle cumule 13 points, 9 rebonds et 2 passes.

CCC Polkowice 56 – 73 Bourges

Bourges avant à coeur de bien débuter sa campagne en EuroLeague : cela passait par un déplacement compliqué sur le parquet de Polkowice. Le début de rencontre est à l’avantage des Berruyères. Elles jouent bien mieux que leurs adversaires, visiblement mal rentrées dans le match. Après dix minutes de jeu, Bourges mène 12-25.

Le deuxième quart est plus équilibré, mais les visiteuses ont l’emprise sur la rencontre et ne paniquent pas. Elles empêchent l’adversaire de se réveiller et sont devant au repos : 22-42.

Au retour des vestiaires, la physionomie de la rencontre ne change pas. Les polonaises semblent complètement dépassées par le jeu Tango. Avant les dix dernières minutes, le club français mène de 32 points : 33-65.

Dernière reprise, les Tango baissent la garde et Polkowice en profite pour revenir peu à peu. Malgré tout, l’écart est trop important. Bourges s’impose facilement sur le score de 56-73.

La meilleure Tango hier soir était Marine Johannes, elle cumule 19 points, 4 rebonds et 3 passes.

Pour Polkowice, Temi Fagbenle est la seule à surnager : 20 points et 7 rebonds

Du côté des expatriées :

Avec Prague, Valérianne Ayayi s’est imposée d’une courte tête à Madezhda. La Française score 11 points, capte 6 rebonds et délivre 6 passes décisives en 30 minutes de jeu. C’est l’une des meilleures évaluations de son équipe avec 15.

Sandrine Gruda et Schio ont été défaits sur le parquet des Castors de Braine. L’intérieure française a scoré 15 points et capté 8 rebonds en 30 minutes de jeu. C’est également l’une des meilleures évaluations de son équipe avec 13.

Les autres résultats :

Nadezhda 78 – 83 Prague
Olympiacos 54 – 63 Fenerbahce
TTT Riga 69 – 71 Kursk
Braine 63 – 60 Schio

Les classements (A et B) :

Basket Féminin EuroLeague, EuroCup Women

En direct : toute l'actu NBA