Début des matchs retour dans cette phase de groupe de l’Eurocup. Lors de cette journée, une équipe pourrait déjà valider son ticket pour le Top 16.


Nous basculons sur les derniers match de la première phase de l’Eurocup. Plus que jamais, les victoires vont compter pour les 24 équipes de la compétition. Même le Fiat Turin, pourtant sans victoire, n’est pas mathématiquement éliminé. Le club italien va enfin retrouver Larry Brown et sera au centre des discussions. Leur résultat contre Francfort pourrait qualifier (ou non) l’Unics Kazan. L’équipe de Jamar Smith peut se qualifier dès le Round 5 à condition de remporter son match contre le Mornar Bar (1-4), conjugué à une défaite de Turin.


Ce soir, le LDLC Asvel Villeurbanne joue une rencontre très importante. Face à Valence, c’est d’abord une revanche (défaite lors du Round 1, 84 à 62) mais c’est aussi l’occasion de récupérer la première place, seul. Invaincus depuis cette défaite inaugurale en Espagne, les hommes de Zvezdan Mitrovic sont clairement dans une bonne dynamique. A l’Astroballe, il faudra garder à l’œil le duel entre Kalnietis et Will Thomas, les hommes forts du moment pour les deux équipes.

Andrea Trinchieri, le nouveau coach du Partizan Belgrade, va diriger son premier match dans la compétition depuis la saison 2014-2015, alors sous les couleurs de Bamberg. Les Serbes sont à 1 victoire pour 4 défaites et ce match contre Trento (6ème) est décisif pour une qualification au Top 16. Le Lokomotiv Kuban Krasnodar se doit de rebondir après sa première défaite et sa séparation avec Sasa Obradovic ce week-end. La réception de l’Arka Gdynia doit leur permettre de se rassurer.

Dans les groupes A et B, 3 équipes sont à égalité entre la troisième et la cinquième place. Andorre, Galatasaray et Ulm sont en concurrence et les deux premières équipes s’affrontent directement alors que les allemands reçoivent l’Étoile Rouge de Belgrade. Dans l’autre poule, le Cedevita Zagreb, le CSP Limoges et le Tofas Bursa sont dans le même cas. Limoges se déplace en Croatie avec son lot de doutes (Mam Jaiteh, le coach, les spéculations autour du club…) mais avec le besoin de gagner.

Enfin, Monaco va accueillir Brescia demain. Avec des bilans opposés (4-1 pour la Roca Team, 1-4 pour les Italiens), le match parait déséquilibré et à l’avantage du club de la principauté. Au match aller, les partenaires de Paul Lacombe l’avaient emporté 80 à 68 grâce à un bon match d’Elmedin Kikanovic (20 points, 6 rebonds, 1 interception, 1 contre, 22 d’éval).

Groupe A :

Ratiopharm Ulm vs Étoile Rouge de Belgrade (demain 19h30)

AS Monaco vs Germani Brescia Leonessa (demain 19h45)

MoraBanc Andorre vs Galatasaray Istanbul (demain 20h)

Groupe B :

Tofas Bursa vs Alba Berlin (demain 18h)

Lokomotiv Kuban Krasnodar vs Arka Gdynia (demain 18h)

Cedevita Zagreb vs Limoges CSP (demain 19h30)

Groupe C :

Turk Telekom Ankara vs Zénith Saint-Pétersbourg (18h)

Partizan Belgrade vs Dolomiti Energia Trento (20h)

LDLC Asvel Villeurbanne vs Valencia Basket (20h30)

Groupe D :

Fiat Turin vs Fraport Skyliners Frankfurt (20h30)

Unics Kazan vs Mornar Bar (demain 18h) e

Unicaja Malaga vs Rytas Vilnius (demain 20h45)

Journée charnière en Eurocup. Il ne faut plus laisser des victoires de côté et la dernière ligne droite avant le Top 16 s’annonce passionnante. L’Unics Kazan peut déjà se qualifier en cas de scénario favorable. Pour nos français, Monaco et l’Asvel ont leur destin en main. Pour le CSP, il faut assurer malgré la peur.

A lire également : La séance de rattrapage de la cinquième journée !

A propos de l'auteur

Rédacteur pour Parlons Basket. À laissé tomber la balle d'entre ses mains pour y mettre un clavier. Fan du Spurs basketball et du jeu européen (Euroleague, Eurocup, ABA League...). À des troubles du comportement à chaque passe de Teodosic.