On vous prévenait depuis plusieurs jours, la fin était quasiment actée entre Carmelo Anthony et Houston. C’est désormais chose faite.

Carmelo Anthony ne rejouera plus pour Houston. Après un passage de quelques mois dans le Texas, Melo n’entre plus dans les plans des Rockets. C’est le très réputé Adrian Wojnarowski qui en a informé la planète basket ce soir.

Anthony ne devrait néanmoins pas être coupé tout de suite par les Rockets. Il restera officiellement dans le roster mais ne fréquentera plus l’équipe. Cela signifie qu’il va très probablement devoir être patient et se maintenir en forme loin de toute équipe NBA, en attendant que les blessures ou les transferts lui offrent une possibilité dans une nouvelle franchise. A moins, comme le suggérait Tracy McGrady hier, qu’il ne raccroche carrément les sneakers pour de bon.

Dans un communiqué, le General Manager des Rockets a réagi :

« Après de longues discussions internes, les Rockets vont se séparer de Carmelo Anthony, et nous travaillons pour trouver une solution. Carmelo a eu une approche formidable pendant sa période avec les Rockets et a accepté tous les rôles que Mike d’Antoni lui a donnés. Le mariage que nous avions envisagé quand Carmelo a choisi de signer avec les Rockets ne s’est pas matérialisé, c’est pourquoi nous avons pensé qu’il était mieux de passer à autre chose, car toute autre solution aurait été injuste pour lui »

Le coup est rude pour Carmelo Anthony, qui enchaine les déconvenues après son passage raté à OKC la saison dernière. Il n’aura joué en tout et pour tout que 10 matchs avec Houston, pour 13.4 points (à 40% au tir), 5.4 rebonds et 0.5 passe.

Reste désormais à voir comment Melo réagit à cette situation, et s’il aura encore la force et la motivation de rester en forme dans l’attente d’une nouvelle aventure.

A lire également : Tracy McGrady conseille à Carmelo Anthony de prendre sa retraite

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.