Les jours passent et la situation de Carmelo Anthony aux Rockets est au statu quo. L’ailier est écarté du groupe « officiellement » pour des soucis de santé et la rupture semble proche. Mais alors que doit faire Melo pour se sortir de ce bourbier ? Tracy McGrady lui apporte la solution.


Alors qu’il peut compter sur le soutien des joueurs NBA et de ses fans, Carmelo Anthony peine toujours à trouver une issue de secours après son éviction du groupe à Houston. Un châtiment qui semble très dur pour l’ancien Knick. Il y a quelques jours, nous avons imaginé 5 options qui pourraient faire partie des plans de Melo pour l’après-Houston. C’est maintenant au tour de l’ancienne superstar des Rockets, Tracy McGrady, de donner son avis sur la situation.

Je pense honnêtement que Melo devrait prendre sa retraite. Sincèrement. Je ne veux pas que les gens continuent à répandre de la négativité sur la carrière de ce gars. Je le pense vraiment, parce que ça n’a pas marché dans les deux dernières équipes où il est passé (Knicks et Rockets).

Melo, t’as une carrière de Hall of Famer, laisse tomber et arrête-toi là.

Là où McGrady marque un point, c’est sur tout ce qu’a accompli Anthony durant ses 15 années en NBA. Ce dernier a déjà une carrière de Hall of Famer : 3ème meilleur marqueur de l’histoire des Nuggets de 2003 à 2011 (13 970 points) et 7ème meilleur marqueur des Knicks de 2010 à 2017 (10 186 points). Ses victoires avec la Team USA ou encore en NCAA avec Syracuse. On ne peut retirer à Carmelo Anthony tout ce qu’il aura apporté avant ces deux dernières années catastrophiques.

Beaucoup plus en difficulté depuis son arrivée au Thunder l’an passé, Melo espérait beaucoup de sa signature avec les Rockets. Cantonné au rôle de 6ème homme pour la première fois de sa carrière, Anthony a pu bénéficier d’une moyenne de 29.4 minutes en sortie de banc lors de ses 10 matchs joués, dont 2 en tant que titulaire. Il atteint tout de même une moyenne de 13.4 points par match et 5.4 rebonds.

Chaque joueur appréhende différemment le rôle de remplaçant, et il semblerait qu’Anthony n’était pas en mesure d’accepter ce statut dans sa nouvelle équipe.

Pour éviter de rester englué dans cette situation plus que critique, Carmelo Anthony aura au moins eu le mérite d’avoir les conseils et le soutien de Tracy McGrady. En attendant que la situation se décante, n’oublions pas le joueur qu’il a été.

À lire également : Steve Kerr : « J’ai botté le cul de Michael Jordan »