NBA – Et si Carmelo rejoignait finalement les 76ers ?

On ne compte plus le nombre de franchises qui seraient intéressées par les services de Carmelo Anthony. Dernière en date : les 76ers

On ne compte plus un seul jour sans que le dossier Carmelo Anthony fasse les petits papiers des médias américains. Le nombre de franchises qui seraient intéressées par les services de l’ailier est tel qu’il est impossible à l’heure actuelle de pronostiquer le dénouement de cette affaire. Dernière rumeur en date : les 76ers.

Le « Melo-drame » à Houston serait-il sur le point d’arriver à son terme ? Carmelo Anthony n’a plus revêtu le maillot des Rockets depuis le 8 novembre dernier lors de la défaite contre OKC. Résultat : 20 minutes de jeu pour seulement 2 points à 2/11 sur la feuille de stats. Sans doute sa dernière avec les Rockets.

Car à l’heure actuelle, les options qui se présentent pour Anthony sont nombreuses et si les observateurs l’envoient déjà aux quatre coins des Etats-Unis, une franchise pourrait sortir son épingle du jeu. Et pas forcément le Heat comme nous l’évoquions hier.

En effet, les projecteurs sont pour le moment braqués du côté de Philadelphie. Ce n’est pas parce que les 76ers ont tradé Jimmy Butler au cours du week-end que le directeur général d’Elton Brand a fini ses emplettes. Bien que des franchises comme le Heat et les Lakers aient pointé le bout de leur nez (Dwyane Wade et LeBron James étant les meilleurs amis de Melo), la route de ce dernier se tracerait davantage du côté de Philly. C’est ce que pense en tout cas Chris Sheridan pour Get More Sports :

« J’ai entendu dire que les Sixers songeraient sérieusement à l’idée de relancer Carmelo Anthony si les Rockets étaient amenés à le laisser partir. Un réel besoin pour Philadelphie qui, depuis le départ de Dario  Saric, voit sa seule option au poste 4 en ce moment en la personne de Mike Muscala. »

Même si certains observateurs ont réfuté l’intérêt de Philadelphie pour Anthony, ce qui est indéniable, c’est qu’il pourrait être bien utile dans un roster qui manque aujourd’hui de profondeur à ce poste.

Lors de son premier match avec Jimmy Butler, Brett Brown a aligné dans sa line-up de départ Joel Embiid, Ben Simmons, J.J. Redick et Wilson Chandler autour de sa recrue. Markelle Fultz, Landry Shamet et TJ McConnell apportent certes de la profondeur aux 76ers à l’arrière, mais au niveau du frontcourt, c’est plus compliqué.

Mais voilà, le grand problème de Melo aujourd’hui reste son statut. On sait que sa situation réside en partie dans le fait qu’il accepte difficilement le rôle de 6ème homme. Au vu de ses deux dernières saisons marquées par une irrégularité dans ses performances, il sera difficile pour lui de prétendre à un poste de titulaire dans une franchise où le roulement est déjà bien huilé. Le temps presse, Carmelo devra sans doute faire des sacrifices s’il veut refouler les parquets en NBA car à Houston, on ne s’attend plus à ce qu’Anthony joue un autre match pour la franchise.

Si le dossier Carmelo Anthony est un véritable casse-tête en ce moment, il l’est tout autant pour la franchise qui décidera de le rapatrier. Philadelphie devrait se creuser les méninges afin de trouver un moyen d’impliquer Anthony dans une attaque construite principalement autour d’Embiid, Simmons et maintenant Butler.

À lire également : Erik Spoelstra : « LeBron James a fait virer beaucoup de monde »

Houston Rockets NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Toute l'actu NBA