Kyle Milling officiellement écarté, c’est son assistant, François Peronnet qui va se charger de coacher l’équipe limougeaude jusqu’à nouvel ordre.


Ce matin, les rumeurs annonçaient que le CSP devait se séparer de Kyle Milling après la défaite contre la JDA Dijon. Le club l’a officialisé dans la journée après décision de l’encadrement sportif. Le président Verieras a annoncé le départ de Milling et son remplacement par son assistant, François Peronnet (45 ans). L’ancien coach du CCRB, Orléans ou Quimper aura pour mission de redresser le bilan du CSP tant en championnat que lors des dernières journées de la phase de groupe de l’Eurocup (et une mince chance de retrouver le Top 16).


Youri Verieras s’est exprimé dans un communiqué sur le site du club :

« Comme je l’avais annoncé il y a plusieurs semaines, le comportement sur courant alternatif de ce collectif cette saison est très décevant. Nous avons laissé le temps raisonnable au coach pour corriger ce qui devait l’être. Force est de constater que les résultats ne suivent pas. Après concertation avec le directeur sportif, j’ai pris la décision de se séparer de Kyle Milling. Je tiens néanmoins à le remercier pour son engagement et les résultats qu’il a su apporter au club la saison dernière »

Le directeur sportif, Olivier Bourgain et le nouveau coach ont eux aussi pris la parole :

« François est un tacticien reconnu. Il connaît très bien la politique sportive du club et la soutient activement. Aussi discret que perfectionniste, il n’en est pas moins un meneur d’hommes. Il met de l’intensité dans tout ce qu’il fait. Il est aujourd’hui la meilleure personne pour nous aider à rebondir dans un bilan de mi saison compliqué. Le lien individuel qu’il a avec chaque joueur sera un atout considérable pour recréer une dynamique positive. » Olivier Bourgain

« J’ai bien sûr une pensée particulière pour Kyle avec qui j’ai pris plaisir à travailler et au contact duquel j’ai découvert d’autres facettes de mon métier. J’ai ma part de responsabilité dans la situation sportive actuelle et je ne m’en défausse pas. Il n’y a plus de temps à perdre. Nous allons utiliser la trêve pour travailler avec intensité et humilité, revenir aux fondamentaux. Cette équipe a un potentiel qui mérite de meilleurs résultats. Mais les qualités individuelles ne sont rien sans engagement et un collectif qui combat les uns pour les autres. C’est notre challenge. » François Peronnet

Le changement de coach paraissait inévitable et il est maintenant officiel. Le CSP est à la relance et ouvre un nouveau chapitre dans son début de saison. Il y a du travail pour l’ensemble du club. Prochain rendez-vous, le 8 décembre au Mans.

A lire également : Pau ne pourra pas garder McConnell !