Publicité

NBA – Le mal interne qui a rongé les Warriors la saison dernière

Warriors

Si le titre de champion de Golden State a été acquis relativement tranquillement l’été dernier, les Warriors ont dû affronter un problème bien au-delà du basket durant la saison. Plusieurs mois après, l’histoire sort enfin.

A lire ensuite : Les incroyables stats de LeBron à L.A

« On est si proches. Les gens ne savent même pas ce qu’on a dû traverser. Il y a plein de choses qui se sont passées cette saison qui vous choqueront quand elles sortiront ».

Ces phrases de David West, prononcées juste après le titre, avaient beaucoup fait parler. On sait désormais de quoi le big man parlait, et c’est assez saisissant. En mars dernier, un homme qui s’occupait la nourriture de l’équipe de manière quotidienne (et qui a depuis guéri) a été infecté par une forme contagieuse et potentiellement mortelle de méningite.

Le centre d’entrainement et l’espace cafétéria ont alors immédiatement été fermés, tandis que certains joueurs ont reçu des injections pour se faire vacciner. Chez les joueurs, la panique était présente. « Au début, tout le monde était terrifié », se souvient Zaza Pachulia. Mais Steve Kerr et le General Manager Bob Myers ont tout fait pour limiter la psychose. Des docteurs sont venus s’adresser aux joueurs pour faire de la pédagogie et leur expliquer quel comportement adopter.

Ce mois de mars fou dans la Baie coïncide logiquement avec des difficultés sur le parquet pour les Dubs. Du 9 au 29 mars, les Warriors ont en effet perdu 7 matchs sur les 10 disputés. Pas étonnant, pour une équipe impactée psychologiquement de la sorte.

Malgré tout, Stephen Curry et consorts se sont remis de cet épisode et ont trouvé les ressources pour aller glaner une nouvelle bague face aux Cavaliers du King. David West se souvient :

« L’équipe entière était affectée. C’était fou. En plein coeur de la saison. D’avoir été capable de gagner un titre après ça, ça montre encore la force de la franchise »

En dépit de cet obstacle rarissime dans le sport de haut niveau, les Warriors ont triomphé. Dès lors, difficile d’imaginer des querelles d’ego mettre à mal un groupe si soudé après avoir traversé un épisode si fort émotionnellement.

À lire également : Ce n’était pas le retour espéré pour Stephen Curry

NBA 24/24

Feed NBA 24/24