Publicité

NBA – Stephen Curry compare le Blake Griffin des Pistons et celui des Clippers

En marge de la défaite des Warriors face aux Pistons samedi soir, Stephen Curry a comparé le Blake Griffin qu'il a affronté aux Pistons, à celui qu'il affrontait aux Clippers

Le retour tant attendu de Stephen Curry samedi soir face aux Pistons n’a pas suffi aux Warriors pour décrocher leur 16ème victoire de la saison. Les hommes de Steve Kerr se sont inclinés à la Little Caesars Arena, notamment à cause d’une nouvelle performance de Blake Griffin. L’occasion pour la superstar des Warriors de comparer le Blake Griffin des Pistons avec celui des Clippers.


Auteur d’une ligne de stats plus que convenable de 26 pts, 5 passes et 6 rebonds, Blake Griffin a confirmé son statut de nouvel homme fort des Pistons. Leader de sa franchise en termes de points (24.9) et de passes (5.1), il forme avec Andre Drummond une raquette très intéressante à Detroit. Mieux, le numéro 1 de la Draft 2009 semble avoir pris une nouvelle dimension depuis qu’il a posé ses valises dans le Michigan. C’est en tout cas ce que pense Stephen Curry. Interrogé par James L. Edwards III de The Athletic en conférence de presse après la défaite (111-102), la vedette des Warriors a pu observer le nouvel impact offensif de Griffin, qui a fait beaucoup de mal à la défense des champions en titre :

De mon point de vue, il faisait parfois déjà beaucoup (à Los Angeles), mais évidemment, il avait CP3 à ses côtés pour mener l’assaut. Désormais, Blake est capable de mener l’attaque à lui seul sur le court, et de se rendre sur ses spots préférentiels. De toute évidence, il a travaillé davantage son tir à 3 points, et ça ajoute une dimension différente. »

Cela ne fait aucun doute pour Curry : depuis qu’il doit faire sans Chris Paul, Blake Griffin a complété sa palette offensive par un jeu en iso, ce qui le rend plus dynamique maintenant avec les Pistons qu’il ne l’était à l’époque où il évoluait aux Clippers. Car à cette époque, la marque de fabrique de la paire Paul-Griffin était le jeu en pick-and-roll.

Il est un peu plus dynamique parce qu’on ne sait pas d’où va venir l’attaque, s’il faut jouer en défense en zone ou en un-contre-un. c’est un vrai casse-tête.

Des propos confirmés aujourd’hui par les chiffres. En 8 saisons passées du côté de Los Angeles, le rouquin affichait une moyenne de 21.6 pts, pour 9.3 reb et 4.2 passes. Voilà déjà presque un an que Griffin porte la tunique des Pistons et compile une moyenne de 22.1 pts, 7.9 reb et 5.7 passes. S’il a désormais tendance à prendre moins de rebonds (coucou Andre), il marque toujours autant autant voire même davantage, et distille plus de passes à ses coéquipiers. Et en plus de ça, il s’est déjà montré clutch à plusieurs reprises cette saison.

Les Pistons peuvent s’appuyer sur leur imposant duo de big men André Drummond et Blake Griffin. Un duo qui a tendance à poser des problèmes aux adversaires qui n’ont pas l’habitude de jouer contre une raquette si physique dans la NBA moderne. Également interrogé à ce sujet, le coach de Golden State Steve Kerr s’est montré impressionné par la puissance offensive des Pistons :

Ils sont uniques sur ce point. Je pense qu’ils forment une très bonne équipe. Ils sont bien entraînés, ils sont coriaces, ils nous ont posé beaucoup de problème défensivement, ils étaient plus physiques que nous. J’ai vraiment été impressionné.

Ce test face aux Warriors, les Pistons l’ont réussi haut la main. Affichant aujourd’hui un bilan de 13 victoires pour 7 défaites les hommes de Dwayne Casey sont sur une série de cinq victoires consécutives et semble prêts à affronter n’importe quel poids lourd de la ligue.

À lire également : L’impact d’Isaiah Thomas à Denver…sans jouer.

Blake Griffin Detroit Pistons Golden State Warriors NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA