C’est l’une des grosses nouvelles de la nuit : LeBron James souhaiterait amener Carmelo Anthony du côté de Los Angeles. Et c’est très loin d’être infaisable.

Update (07/12 à 19h) : Les Lakers ne voudraient pas de Melo. L’ailier aurait bien discuté avec les Angelinos, mais il y a bien longtemps. Depuis, LeBron n’aurait jamais demandé à ses dirigeants de le recruter, et ceux-ci ne se montrent pas intéressés.

Carmelo Anthony va-t-il s’offrir un baroud d’honneur chez les Lakers ? L’ancien joueur des Knicks a en tout cas un allié de poids en la personne de LeBron James, qui, selon The Athletic, veut faire de son vieil ami un Laker.

Actuellement écarté du roster des Rockets, Melo est toujours officiellement un joueur de Houston. Ayant signé comme agent libre cet été, il ne peut pas être échangé avant le 15 décembre. Après cette date, il sera éligible à un trade, qui serait une formalité si les Lakers sont motivés à l’idée de l’attirer. Anthony est en effet sous un contrat de 2.6 millions de dollars. Par exemple, un échange avec Michael Beasley et son contrat de 3.5 millions de dollars serait une option très facile à mettre en place.

Si les Rockets choisissent non pas un trade mais de couper Melo (ce qu’ils auraient probablement déjà fait si c’était l’option privilégiée), les Lakers devraient alors couper un de leurs joueurs à leur tour pour lui faire de la place, ce qui ne poserait pas de gros problèmes.

[…] A lire également : KD pense que c’est « difficile » pour LeBron James à L.A.

The Athletic précise que LeBron James et son entourage sont persuadés qu’Anthony peut encore contribuer, et qu’il serait utile dans une équipe si jeune et propice à un nombre élevé de blessures. Cependant, le King n’a pas demandé à Magic Johnson ou à Rob Pelinka d’engager des transactions pour Melo, et ne compterait pas le faire. Mais la fuite de son souhait dans la presse, probablement pas anodine, revient à peu près au même.

Les sources précisent qu’au delà de l’aspect purement basket, LeBron James n’a pas envie de voir son grand ami Carmelo Anthony finir sa carrière sur une piètre note – coupé par Houston, ou envoyé dans un marché qui ne lui convient pas pour ce qui pourrait bien être sa dernière saison.

En l’état, un trade est inenvisageable pendant 8 jours encore, mais les choses pourraient devenir très intéressantes à compter du 15, quand Melo pourra officiellement rallier une autre équipe. Dans la ligue, la grande majorité des exécutifs considèrent qu’Anthony n’a plus sa place en NBA, mais le King voit les choses autrement. Reste à voir si, après Dwyane Wade, il portera la même tunique qu’un autre de ses grands amis.

Mais aussi : Pourquoi les stars ne se bousculent plus pour jouer avec LeBron James