NBA – Le précédent inquiétant du cas Markelle Fultz

TIM TAI / Inquirer

Touché par une rare maladie affectant sa capacité à tirer, Markelle Fultz n’est pourtant pas le premier joueur NBA à être touché par cela. Il existe en effet un précédent… pas franchement encourageant.

Ben Uzoh. Ce nom ne vous dit probablement rien, mais il s’agit pourtant d’un ancien joueur NBA passé notamment par les Raptors. Il n’a joué que 60 matchs dans la ligue au cours de sa carrière, pour 8 en tant que starter et des stats relativement faméliques. Pourtant si Uzoh fait parler de lui aujourd’hui, c’est pour son lien particulier avec Fultz : ils ont tous les deux eu le même problème.

Syndrome du défilé thoracobrachial. C’est également ce qui a mis en péril la carrière de Ben Uzoh. Ce dernier a d’ailleurs très vite reconnu les symptômes du meneur des Sixers : 

Quand je l’ai vu jouer en summer league, on aurait dit moi avec cette blessure auparavant.

Au final, le jugement d’Uzoh a bien été confirmé. Lorsque le diagnostic de Fultz est sorti dans les médias, le téléphone de Ben n’a d’ailleurs pas cessé de sonner : 

Quand j’ai lu le diagnostic, beaucoup de personnes m’ont dit « hey, c’est la même chose que tu avais ? » Je répondais « Yep ».

J’espère le voir. J’étais soulagé pour lui, car j’étais plus serein lorsque j’ai appris dans mon cas. J’espère que c’est pareil pour lui.

[…] A lire également : L’arbitre porte-bonheur des Rockets

C’est durant la saison 2009-10 que Ben Uzoh ressent les premiers symptômes en perdant les sensations dans son bras droit. Il ne prévient personne, car il ne pense pas que les gens le croiraient. Alors le meneur décide de soigner cela par lui-même, via un changement de mécanique au tir, de la glace et des massages.

Baladé dans trois franchises NBA puis en G-League, c’est seulement en 2014 qu’il décide de dire la vérité en révélant son problème à son coach. Il demande de l’aide, mais les médecins n’ont pas de solutions à lui donner. Il est finalement coupé quelques mois plus tard et ne reviendra jamais à ce niveau. 

Aujourd’hui, Uzoh est toujours actif du côté des Windy City Bulls en tant qu’assistant. Il n’a pas encore dit adieu aux parquets, mais attend simplement la bonne proposition. Il espère également rentrer en contact avec Markelle Fultz afin de lui transmettre quelques conseils : 

Il doit écouter son corps, prendre ça un jour après l’autre. La thérapie et le côté mental sont les priorités. Il doit rester loin d’Instagram et tout ça, des choses qui pourraient le distraire. Tout cela, ça peut l’impacter négativement.

Au vu de ce précédent, il y a de quoi nourrir des inquiétudes pour Markelle Fultz. Ben Uzoh n’a jamais retrouvé son niveau après avoir connu ce syndrome. Le cas Fultz peut évidemment être différent, mais il faudra encore être patient pour le découvrir.

Mais aussi : Deux franchises tiennent la corde pour Markelle Fultz

NBA 24/24 Philadelphia 76ers

Les dernières actualités