Actuellement dans sa deuxième saison en NCAA, le meneur de 19 ans réalise de grandes performances depuis le début de l’année avec son université de Murray State, et attire progressivement l’attention des observateurs.

Non classé à sa sortie du lycée, encore inconnu du grand public lors de sa première année en NCAA malgré de jolies statistiques, Temetrius « Ja » Morant se fait progressivement un nom. Avec des moyennes de 24 points, 8,9 passes et 7 rebonds cette saison, son nom apparait désormais dans le Top 10 – voire Top 5 – de la plupart des mock drafts. Pourtant, le destin de la star de Murray State était loin de se destiner à la NBA au cours de son cursus.

Difficile d’imaginer qu’un joueur avec de telles statistiques ait pu rester sous les radars pendant si longtemps. À la sortie de son lycée de Crestwood, Ja n’a ainsi reçu qu’une seule offre d’université réputée : celle de son état, South Carolina. Il a finalement préféré accepter celle de Murray State, moins prestigieuse mais où il pourrait bien plus s’épanouir.

Et sa première saison en NCAA laisse déjà présager du talent que les grandes facs ont laissé filer. Il débute les 32 matchs de son équipe en tant que titulaire, et dispute en moyenne 34 minutes de jeu, qui lui permettent d’emmener son équipe jusqu’à la March Madness avec le 12e seed. Murray State s’inclinera face à West Virginia au premier tour, mais Morant aura réussi son pari de se faire repérer.

[…] A lire également : Scandale autour d’une star de NCAA

Avec 12.7 points, 6.3 passes et 6.5 rebonds, Morant est élu dans le meilleur cinq de la conférence OVC, et laisse présager d’une grosse saison avant son probable départ vers la NBA. Et pour cette campagne 2018-2019, le meneur ne déçoit pas. En 7 rencontres déjà disputées lors de cet exercice, il tourne quasiment en triple-double et écrase la concurrence au poste de meneur.

Son équipe présente actuellement un bilan de 7 victoires pour 1 défaite. Cette dernière, enregistrée face à Alabama, a tout de même vu Morant compiler 38 points, 9 rebonds et 5 passes décisives. De quoi impressionner les scouts des franchises NBA et les observateurs, qui placent désormais de grands espoirs en lui.

Ses qualités athlétiques sont particulièrement mises en avant, mais ses capacités à scorer et à distribuer les offrandes crèvent également l’écran. Son adresse à 3 points ainsi que sa concentration en défense peuvent néanmoins encore grandement s’améliorer.

https://www.youtube.com/watch?v=Rpp7AsQ6eHo

Si vous ne le connaissiez pas encore, il est grand temps de s’intéresser aux prestations de Ja Morant, avant qu’il ne rejoigne en juin prochain la grande Ligue.

Mais aussi : Bol Bol, lui aussi, ne cesse de grimper dans les mock drafts