Publicité

NCAA – Un futur joueur NBA au cœur d’un sordide scandale !

Ceux d’entre vous qui suivent la NCAA connaissent bien Jalen McDaniels, ailier de San Diego State annoncé dans le top 20 de la prochaine draft. Mais le joueur, impliqué dans un terrible scandale, pourrait bien faire une croix sur ses rêves de NBA.

Quelques semaines après le scandale Dwight Howard, c’est une autre sombre histoire, dans un registre différent, qui frappe le monde du basket. Elle concerne Jalen McDaniels, deuxième meilleur marqueur de San Diego State cette saison (14.9 points par match). En fin de saison dernière, l’ailier s’était inscrit à la draft et avait participé à des workouts avec une dizaine d’équipes NBA, avant de finalement choisir d’effectuer une dernière année à l’université. Joueur prometteur et versatile, c’est pourtant ses actions loin des parquets qui risquent de coûter à McDaniels un futur dans la grande ligue.

Les faits remontent à plus de deux ans, mais ce n’est que très récemment que, face à l’inaction de la justice, les victimes se sont décidées à parler. Gwen Gabert, 20 ans, et Tally Thomas, 19 ans, ont toutes les deux subi les stratagèmes voyeuristes du joueur. Gwen a été filmée par McDaniels à son insu durant un acte sexuel entre eux dans une voiture, le soir des 18 ans de l’étudiante. Tally a elle aussi été filmée par l’ailier de San Diego State, caché dans un placard, pendant qu’elle avait une relation avec un de ses coéquipiers.

Gwen Gabert, une des deux victimes de Jalen McDaniels. « J’étais humiliée, embarrassée, je ne pouvais pas croire ce qui m’arrivait », explique-t-elle.

Dans les deux cas, McDaniels a partagé les vidéos avec des amis, dont certains joueurs de son équipe. Les deux jeunes femmes ont été très sévèrement impactées par l’histoire, souffrant toutes les deux de grave dépression et tentant de se suicider

[…] A lire également : Dwight Howard au coeur d’un incroyable scandale

Gwen Gabert s’est rendue auprès de la police quelques mois après les incidents, mais l’affaire n’a jamais donné suite. « La raison pour laquelle il n’a rien eu est parce qu’il était un sportif. Ma parole n’avait pas de crédit », regrette aujourd’hui la jeune femme. Tally Thomas a elle informé le coach de l’équipe des agissements de son joueur, mais ce dernier n’a pas jugé bon d’en informer les autorités. A la place, il a organisé des rencontres entre les personnes impliquées et certains de leurs parents, lors desquelles McDaniels et son coéquipier se sont excusés. L’enquête a ensuite été rouverte, mais à nouveau abandonnée.

En début de semaine, les deux victimes et leur avocate ont donc entamé une nouvelle poursuite devant la Cour Suprême de King County, en révélant cette fois l’identité du joueur concerné. Dans l’attente de l’évolution de l’enquête, l’université de San Diego a indiqué qu’elle ne prenait pas de mesures particulières contre McDaniels, dont le statut est maintenu. De leur côté, les jeunes femmes espèrent une sentence qui « impactera » le joueur. Gwen Gabert explique :

« Je veux qu’il reçoive quelque chose qui l’impacte de nombreuses années, peut-être même pour toujours. Je n’ai rien fait de mal. Je fais face aux conséquences d’un choix que j’ai fait le soir de mon 18ème anniversaire. J’aurais dû être libre de faire ce choix et de faire confiance à Jalen sans subir des conséquences qui m’ont mené à tenter de me suicider et à être traumatisée jusqu’à ce jour »

Une bien sombre affaire, qui pourrait coûter cher à Jalen McDaniels si la justice se montre cette fois plus réactive. Et quand bien même les nouvelles poursuites ne donneraient rien, le joueur baissera irrémédiablement de manière colossale dans les prévisions de drafts.

Mais aussi : Plongée dans la vie des scouts NBA

NBA 24/24 NCAA

En direct : toute l'actu NBA