Publicité

NBA – Pourquoi les Lakers veulent garder leurs jeunes jusqu’à l’été prochain

USA Today

Pour Los Angeles, le jeu des trades ressemble à un jeu de patience. Mis hors du coup par Phoenix dans le dossier Trevor Ariza, les Lakers continuent à vouloir se renforcer. Mais Magic Johnson doit s’adonner à un périlleux numéro d’équilibriste…

Essayer de gagner dès cette saison ? Attendre l’été prochain ? Les deux en même temps ? Voilà les questions majeures qui animent le quotidien des Lakers. L’arrivée de LeBron James a mis une pression de résultats rapides à la franchise, d’autant que le King, 34 ans à la fin du mois, n’a pas le temps d’être patient. 

Mais si les Lakers souhaitent se renforcer dès cette saison (d’où leurs nombreuses tentatives d’attirer Trevor Ariza), ils ne veulent pas compromettre leur plan long terme, qui est à bien des égards plus important, et qui passe par un été qui s’annonce bouillant en Californie. Le fameux Adrian Wojarowksi explique :

Les gens parlent du fait que les Lakers pourront signer Anthony Davis ou attirer un gros agent libre. Mais pour eux, le scénario de rêve, c’est de réussir les deux.

Voilà leur dilemme : ils ne vont pas se séparer de leurs meilleurs picks de draft et de leurs meilleurs jeunes joueurs dans un trade qui ne les rendrait que modérément meilleurs cette saison, car ils doivent garder tous ces atouts pour Anthony Davis.

[…] A lire également : Pourquoi les Suns ont refusé d’envoyer Trevor Ariza chez les Lakers

Les rumeurs envoyant Anthony Davis à Los Angeles ne datent pas d’aujourd’hui, et on sait que l’intérieur de New Orleans constitue la priorité numéro 1 des Lakers pour renforcer leur effectif. Le joueur, qui a récemment signé avec Rich Paul, l’agent de LeBron James, attendrait lui de voir si les Pelicans renforcent leur roster avant la trade deadline du 7 février.

De leur côté, les Lakers vont donc soit se jeter sur une éventuelle (mais peu probable) occasion d’ici à février si le joueur exprime une volonté de partir, ou, de manière plus probable, attendre l’été pour avancer leurs pions sur le dossier AD. L’insider Zach Lowe complète d’ailleurs les propos de Woj en expliquant que dans ce scénario estival, les Lakers souhaiteraient d’abord attirer un gros free agent via leur cap space, puis utiliser leurs atouts restants (joueurs, picks) pour Davis. 

Cela supposerait, en revanche, de réussir à se renforcer cette saison sans toucher à Lonzo Ball, Kyle Kuzma ou Brandon Ingram (voire Josh Hart), ce qui semble être au mieux une prouesse, au pire un doux rêve.

Le feuilleton n’a quoiqu’il en soit pas fini de connaitre ses rebondissements, mais Magic Johnson et les Lakers ont leur proie en vue et ne la lâcheront pas. Reste à savoir quand et comment ils l’attaqueront.

Mais aussi : Qui sont les 4 joueurs intouchables aux Lakers ?

NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA