Publicité

NBA – L’hilarante Kiss-Cam de ce début de saison au Staples Center

Durant la rencontre Clippers vs Blazers, la séance kiss-cam nous a offert le moment le plus hilarant de ce début de saison

La rencontre opposant les Clippers aux Blazers n’a pas seulement vu la défaite des hommes de Doc Rivers au Staples Center. Elle a également laissé place à la kiss-cam la plus comique de ce début de saison. De quoi redonner le sourire aux fans des Clippers.


Parfois drôle, parfois embarrassante voire gênante, la « kiss-cam » est une véritable institution dans les sports américains. Que ce soit au baseball, au football américain ou en NBA, elle est incontournable. Le concept est simple : une caméra se braque sur le public et une fois qu’un couple est retransmis sur les écrans, ce dernier doit s’embrasser sous peine de se faire huer par la foule. Si cela à l’air simple, cette séquence adulée par les téléspectateurs peut parfois connaître de bons gros « fails ».

Exemple hier soir au Staples Center où les Clippers défiaient les Blazers (127-131). Les fêtes de fin d’année approchent et l’organisation du Staples a donc décidé de réaliser une séquence « kiss-cam » pour l’occasion avec le traditionnel baiser des amoureux sous le gui. La règle stipule que lorsque deux personnes se tiennent debout sous un gui le soir du 31 décembre, elles doivent s’embrasser. Visiblement en avance, les spectateurs ont donc eu la chance d’embrasser leurs partenaires sous un gui retransmis sur les écrans de la salle. Si certains ont eu de la chance d’obtenir leurs 15 secondes de gloire, un « couple » en particulier a été mis dans l’embarras par une erreur du caméraman.

[…] A lire également : Boban Marjanovic s’auto-proclame le GOAT

Sur les images, on peut voir qu’un jeune garçon et une vieille dame avaient été ciblés par les caméras. Lorsqu’elle s’est rendue compte qu’elle passait à l’écran à côté du jeune homme, on a pu sentir toute la détresse (certains diront le malaise) de celle-ci.

Heureusement pour eux, la caméra a fini par trouver le bon angle, révélant que la femme était accompagnée de son mari, lui-même hilare de la situation, pour le plus grand bonheur (ou plutôt soulagement) de la vielle dame.

On se demande qu’elle aurait été la réaction du public si le jeune homme et la vieille dame avaient joué le jeu. On le regretterait même presque…

Mais aussi : L’improbable marcher de James Harden

En direct : toute l'actu NBA